Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Lectures communes du Forum
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Lectures communes du Forum
Icône du message Sujet: La Femme du Ve _ Douglas KENNEDY Répondre Nouveau sujet
<< Précédent Page  de 2
Auteur Message
patsy
Jaseur
Jaseur
Image
Depuis le: 01 juin 2012 Status actuel: Inactif
Messages: 54
Citer patsy Réponsebullet Envoyé : 25 août 2012 à 06:58
wouawwwwwwwwwww super çà marche .
Merci
patsy
IP IP Noté
Toofunky
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 novembre 2011 Status actuel: Inactif
Messages: 718
Citer Toofunky Réponsebullet Envoyé : 29 août 2012 à 12:17
Je ne connais pas du tout l'auteur donc il m'est impossible de dire si son style d'écriture est le même que dans ses autres écrits...

Ce n'est pas du tout mon genre de lecture, mais tout a bien commencé...je me suis laissée emporter dans ce Paris un peu glauque...mais le vol fut de courte durée......
Au fil de la lecture, je me suis rendue compte que le personnage de Harry n'était pas attachant, mais qu'avec l'effet "boule de neige" ça donnait quand même un peu l'envie de savoir ce qui allait encore lui arriver...et puis vers la fin, l'histoire s'embrouille...est-ce un rêve ??

Je l'ai terminé sans comprendre où l'auteur voulait emmener le lecteur et j'avoue ne pas avoir eu envie de trop analyser...

Mon esprit un tantinet terre-à-terre n'a pas décollé......




   
Ne désespérez jamais...faites infuser davantage...
IP IP Noté
Poulpette
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 30 juillet 2009 Status actuel: Inactif
Messages: 322
Citer Poulpette Réponsebullet Envoyé : 30 août 2012 à 04:10
Bonjour,
J'ai beaucoup aimé la femme du 5 ème ;l'écriture ;l'histoire et son côté bizarre !!!
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7619
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 27 septembre 2012 à 06:52

     CRITIQUE




Éditions Belfond
2007, 378 pages
I.S.B.N. 978-2714441904
Traduit de l’américain par Bernard Cohen
Titre original : The Woman in the fifth
Publié par Hutchinson, Londres



Extrait : la toute première ligne
« C’est arrivé l’année où mon existence s’est écroulée. »

Le ton était donné.
Sûrement pas son meilleur. Un peu présomptueux même, dans le genre mixte, drame humain et quoi ? ... Fantastique? Métaphysique? Mysticisme? Ou onirisme?


Ce que j’ai apprécié du bouquin c'est ...
Les courtes visites dans Paris, où tout n’est pas tout beau ni tout rose, mais où un certain charme et attrait de la ville surnage malgré tout.

Ce qui m’a moins plu ...
- L’idée de base du récit que j’ai trouvé un peu insipide, sans originalité vraiment. Sinon, voire très exagérée à laquelle je n’ai pu accrocher.
- Un récit très onirique qui aurait peut-être pu être intéressant, mais ici mal conduit.
- Un gus auquel tout sourit et qui pratiquement du jour au lendemain se voit mit au ban de la société, de sa vie de famille, de son boulot, de sa ville, et que choisit-il de faire ? Traverser l’Atlantique et s’exiler à Paris rien de moins ! Avec à peu près rien en poche, si ce n’est l’idée d’écrire un livre.

Ce que j’ai carrément détesté alors ...
- Les personnages sans épaisseur tracés à gros traits, parfois même caricaturaux comme des gros clichés.
- La chute du récit que l’on voit venir et où on se dit que l’auteur n’osera tout de même pas ça. Pour moi ça transpire la facilité et le bâclage.


Bref, j’ai eu l’impression de lire du mauvais Marc Levy. Pas que je sois fan de l’imaginaire et de la plume de M. Levy, mais j’ai tout de même lu ses 4 ou 5 premiers romans et je trouve que la touche de cet auteur dégage une certaine délicatesse rêveuse qui ne se trouve pas dans l’œuvre de Douglas Kennedy.
Je n’ai rien contre l’onirisme et un peu de métaphysique peut me plaire, mais encore faut-il que le cadre s’y prête.
Un roman très décevant pour moi qui attendait plus de l’auteur de « Cul de sac » et à propos duquel je n’avais lu que d’excellents commentaires.

Je donne donc pour un début de récit plutôt bien.




*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 27 septembre 2012 à 11:40
Belle critique, même si elle est négative, Martine !
IP IP Noté
patsy
Jaseur
Jaseur
Image
Depuis le: 01 juin 2012 Status actuel: Inactif
Messages: 54
Citer patsy Réponsebullet Envoyé : 29 septembre 2012 à 00:15
J'ai beaucoup aime ce livre et m'en suis acheté deux autres .Après avoir fini "quitter ce monde" j'en suis fort déçue .Je n'ai pas retrouvé ce même suspens qui faisait qu'avec La femme du 5 on a toujours envie de continuer la lecture . Je me suis laissée emporter dans ce Paris sordide et dans ce monde de l'irréel .

La femme du 5 : j'ai découvert ,j'ai dévoré et j'ai adoré .

Patsy
patsy
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13438
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 29 septembre 2012 à 15:05
Décidément, des avis très contrastés sur ce roman!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 29 septembre 2012 à 21:34
Tu vois, Martine, que la premiere ligne a de l'importance !
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7619
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 03 octobre 2012 à 14:37

Et oui Grominou. Je me suis fais la même réflection.

D'ailleurs, heureusement que les goûts sont diversifiés, autant pour les livres que pour toute autre chose. Ça permet parfois de réviser une opinion, de voir à travers les yeux d'une autre personne et de s'autoriser à argumenter, défendre ou redéfinir ses goûts et ses couleurs.
En tout cas, moi ça me botte le derrière depuis que je pige souvent mes choix parmi vos lectures.

Et Denis __ la première ligne a toujours son importance, mais elle peut tout à fait induire en erreur son lecteur en étant porteuse de promesses non tenues.



*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
<< Précédent Page  de 2
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.094 secondes.