Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Lectures communes du Forum
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Lectures communes du Forum
Icône du message Sujet: Mini LC: It/Ça de Stephen .King Répondre Nouveau sujet
<< Précédent Page  de 4 Suivant >>
Auteur Message
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 01:02
Je viens de le finir!

Pour ce qui est de la scène dont .Taffy a parlé, je n'ai pas été vraiment choquée, mais plutôt perplexe, j'ai de la difficulté à en comprendre la signification. Puisque c'est le fait qu'ils sont enfants qui leur donne leur force, pourquoi ont-ils dû faire cet acte éminemment adulte pour retrouver leur lien et arriver à sortir de là? En même temps, je pense qu'ils n'étaient plus tout à fait des enfants quand ils combattaient It, puisqu'ils étaient habités par l'esprit de la Tortue (même si la Tortue elle-même était morte). Beverly dit que cet acte leur permet de redevenir des enfants, mais je ne suis pas sûre de comprendre pourquoi.
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 02:06
Fini !

De quoi parle Taffy ? Le fait qu'ils font l'amour à 11 ans ?

J'ai du mal à suivre ton raisonnement.

J'ai eu peur que Bill se "viande" avec Audra sur Silver.

Les réflexions sur l'oubli me laissent songeur, quand je repense à ma jeunesse.

Critique à suivre.

IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 02:32
Oui, je pense que c'est cette scène (où ils font l'amour) qui a choqué .Taffy (enfin il pourra nous le confirmer...) Comment l'interprètes-tu?

J'ai eu peur moi aussi qu'avec Bill et Audra ça se termine à la Thelma et Louise! Je suis contente que Ben et Bev soient ensemble à la fin. Mais pauvre Eddie! Je ne pensais pas que ça finirait comme ça pour lui. Si un devait mourir, je croyais que ce serait Bill.
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 03:28
Bill, c'est Stephen King chauve, il ne peut pas mourir !

Oui, moi, je suis un peu Ben. Et Lisou, c'est ma Bev !

Cette scène d'amour est précoce mais ne fait pas "pute", puisque c'est elle, désintéressée, qui veut, à mon avis re-sceller le pacte du pauvre Stan aux oiseaux.
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 03:37
C'est pourquoi elle ne m'a pas choquée, mais pourquoi Stephen .King a-t-il choisi ce moyen de refaire leur pacte? Pourquoi pas simplement se reprendre par la main, ou s'embrasser?
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Errant2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 18 avril 2014
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 889
Citer Errant2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 04:02
Message posté par Grominou2

C'est pourquoi elle ne m'a pas choquée, mais pourquoi Stephen King a-t-il choisi ce moyen de refaire leur pacte? Pourquoi pas simplement se reprendre par la main, ou s'embrasser?


Sans doute parce que cela aurait eu moins d'impact. Si cela avait été le cas, seriez-vous en train d'en parler?
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 05:10
Bien vu, Errant !

C'est parti :

Thriller. Que 19 critiques sur Bab, pour cette oeuvre majeure, à mon avis, de Stephen King !
Cela commence comme "le Club des cinq" d'Enid Blyton, puis les enfants reviennent à Derry, Maine, 27 ans après, et alors, c'est "La place des grands hommes" de Patrick Bruel :
----"J'avais eu si souvent envie d'elle.
-----La belle (Beverly ) me regardera-t-elle ? "
? Mais pourquoi reviennent-ils ? Parce que le monstre "Ça" (clown /loup-garou /momie / ..) recommence à tuer des enfants !
.
Nous avons tout "King" dans cette oeuvre de 1400 pages : l'imagination détaillée des lieux, la description dynamique des enfants, l'approche "magique" des entités, et les vieilles voitures américaines que nous adorons, Stephen King et moi-même ! Ici, il s'agit de la Plymouth Fury 1958, qu'a déjà utilisé l'auteur pour "Christine" en 1983.
.
Derry est une ville fictive imaginée avec précision par l'auteur, évoquée aussi dans Jessie et Dolores Claiborne.
Bill, Ben, Beverly, Eddie, Mickey, Ritchie et Stan vont à l'école à Derry ; mais aussi trois garçons méchants qui les harcèlent. le petit frère de Bill est retrouvé avec un bras arraché près d'une bouche d'égout.
.
Enfants.
King, à son habitude, fait une belle approche psycho-sociologique de terrain.
J'avais déjà apprécié la façon aiguë dont l'auteur était capable de dresser le portrait des enfants, en fonction de leur personnalité, de leurs parents, de leurs amis, de leurs ennemis enfants harceleurs, de leurs loisirs, de leurs capacités, etc... Grand Bill le chef, Gros Ben (Meule de foin) le constructeur amoureux, Beverly la fille superbe mais battue par son père, Stan l'ami des oiseaux, Ritchie aux blagues plus ou moins vaseuses, Eddie à la mère castratrice, Mickey dont le père a souffert du racisme...
C'est aussi une analyse sociale : reproduction de la violence ( Bowers ) , reproduction du masochisme (Bev, Eddie ), absurdité du racisme (Mickey ), la force de l'amitié et de la solidarité (Bill et les 6 autres ), il y a même quelques boutades sur la religion (Ritchie et Stan ).
.
Que dire de Ça et la Tortue ?
Là, nous avons, comme souvent le "magique", mais aussi une approche mythologico-religieuse, à mon avis.
Ça est une entité multiforme qui fait le mal, que les adultes ne voient pas. Elle habite dans les égouts. Par contre, elle émet une lumière.
C'est pour moi ce que j'appelle un "démon", une entité négative qui erre, qui n'a pas intégré le paradis et se venge sur les humains.
La Tortue correspond à l'entité divine, pou moi qui suis déiste.
.
Ecriture.
King écrit bien, parfois crûment, et adapte son récit au conteur, que se soit un enfant, Mickey adulte, l'ivrogne Andrew ou le vieux de 95 ans qui raconte Derry en 1905.
Le parallèle entre l'aventure des enfants pour tuer Ça en 1958 et celle des mêmes personnes en 1985 nous embrouille plus ou moins volontairement.
.
Bref, partant sceptique après avoir découvert autre chose que les thrillers, j'ai été conquis, une fois de plus, par l'écriture et l'humour du King !
IP IP Noté
Taffy
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 mars 2012 Status actuel: Inactif
Messages: 3601
Citer Taffy Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 14:35
Oui je parle de cette scène là.
Baiser pour se sentir plus proche? Ben c'est n'importe quoi!
L'auteur aurai plus trouver quelque chose de mieux!!!
Disons que ça défait pas mal ce que c'est que l'amour!
On a pas besoin de sexe pour être ''proche'' et certainement pas à 11ans!
Bref, c'est le seul défaut que je reproche à ce livre et je semble être le seul à en avoir été choqué, ça m'étonne.
Surtout qu'elle se les fait tous!

Ce qui est surtout touché les fans de ce livre, c'est lorsque tout le monde commence à perdre la mémoire et que les cahier de Mike s’efface tout seule.
C'est très triste.
C'est triste aussi pour eddie.
Aussi pour stan qu'on aura jamais connu adulte.
Ce qui est ironique puisque c'est lui qui a fait le pacte de revenir tuer IT.

EDIT: Content que tu aie aimé ce livre Denis, Martine sera contente!
IP IP Noté
Taffy
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 mars 2012 Status actuel: Inactif
Messages: 3601
Citer Taffy Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 14:38
Message posté par Grominou2

Je viens de le finir!


Quel est ton avis, as-tu aimé?
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 15:38
Oui, j'ai fini par aimer.
Mais c'est sûr que des relations sexuelles précoces, c'est choquant. Pris par le livre, je ne m'en suis pas rendu compte, mais mes 3 filles ou mes 2 garçons auraient fait ça, je me serais posé des questions sur ma façon de les éduquer.
En même temps, vu le père indigne de Bev et sa mère insignifiante, c'est normal que la gamine fasse des c***.
IP IP Noté
Taffy
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 mars 2012 Status actuel: Inactif
Messages: 3601
Citer Taffy Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 15:47
Vous avez maintenant lu un monument de la littérature Kingnienne, comment vous sentez-vous?

Moi, ça m'avais bouleversé! Mais bon je l'ai déjà dit a plusieurs reprises!
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 16:49
Message posté par Taffy

Message posté par Grominou2

Je viens de le finir!


Quel est ton avis, as-tu aimé?


Je reviens bientôt avec une critique plus structurée, mais oui, j'ai beaucoup aimé. Plusieurs heures après l'avoir terminé, je suis encore «habitée» par cette histoire, je pense aux personnages...

La réponse d'Errant au sujet de la fameuse scène laisse penser que Stephen .King l'aurait imaginée pour choquer, pour faire parler... Je répète que je n'ai pas été choquée, mais je ne l'ai pas comprise, cela ne me semble pas logique. Ce qui donne de la force aux enfants, c'est leur imagination d'enfants alors pourquoi doivent-ils faire cet acte d'adulte?
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 16:53
Message posté par denis76

Bill, c'est Stephen King chauve, il ne peut pas mourir !



J'avais bien compris que Bill était l'alter ego de SK, mais j'ai pensé qu'il allait peut-être se sacrifier dans un geste héroïque...
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Taffy
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 mars 2012 Status actuel: Inactif
Messages: 3601
Citer Taffy Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 18:17
Non l'alter ego de SK c'est Richard Bachman!
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 19:55
On peut avoir plus d'un alter ego!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 16 janvier 2018 à 22:02
Voici mon avis, qui paraîtra bientôt sur mon blogue:

Je n'aime pas trop les clowns et j'ai bien failli ne jamais lire ce roman de Stephen King à cause de celui qui orne la couverture de la plupart des éditions... (Rappelez-vous, le même phénomène s'était produit avec le magnifique Effroyables Jardins de Michel Quint!) Mais une discussion dans un forum m'a fait comprendre que, beaucoup plus qu'une histoire de clown maléfique, c'est avant tout un roman sur l'amitié et sur le pouvoir de l'imagination enfantine. J'étais donc décidée à le lire éventuellement, mais je voulais d'abord terminer les sept tomes de La Tour sombre. Cela explique pourquoi je ne le lis que maintenant, alors qu'on pourrait croire que c'est à cause de la sortie du film cet automne... D'ailleurs, j'ai peu entendu parler de ce dernier, il était bien ou pas?

J'ai beaucoup aimé la construction du récit. On alterne entre les époques, entre les mêmes personnages enfants et adultes. Le passé et le présent se répondent, s'éclairent, avec un rythme qui s'accélère jusqu'à la finale trépidante. Les chapitres des enfants m'ont rappelé ma propre enfance. Même si la mienne s'est déroulée une quinzaine d'années plus tard, les choses avaient peu changé. On se promenait en vélo, on aimait construire une cabane dans le bois (ou l'hiver, un fort dans la neige!), un barrage sur un ruisseau, etc.

Mais heureusement, je n'ai pas connu l'ambiance de cette petite ville fictive du Maine, où le Mal existe comme partout ailleurs, mais avec juste une petite coche de plus, depuis toujours et avec des explosions de malheurs et de catastrophes qui reviennent périodiquement. Cette ville où les méchants sont juste un peu plus méchants que la moyenne, où les gentils sont un peu trop passifs, tout cela est décrit de main de maître par King.

Alors oui, on a peur. D'ailleurs j'ai fait tout un sursaut pendant que je lisais un passage où apparaissent des insectes, alors que j'ai cru en voir un du coin de l’œil sur le coussin du divan -- ce n'était qu'un reflet dans mes lunettes! Mais on rit aussi beaucoup et on s'attendrit et on verse quelques larmes. Car plus qu'une histoire de monstres, c'est bel et bien un roman sur l'amitié et le pouvoir de l'imagination. J'ai vraiment bien fait de le lire, finalement.
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 17 janvier 2018 à 01:34
Belle critique Grominou, et c'est bien que tu nous la livre au lieu de nous renvoyer à ton blog ( Lol).

"où les gentils sont un peu trop passifs"
Oui, c'est vrai, l'un qui replie son journal, les autres qui continuent à discuter au bar pendant le carnage à la hache, etc... Mais c'est comme dans le métro à Paris : une jeune fille se fait agresser, les gens feignent l'indifférence. Je crois que je ne pourrais pas, Dieu sait si les autres "gentils" viendraient m'aider !
.
"plus qu'une histoire de monstres, c'est bel et bien un roman sur l'amitié et le pouvoir de l'imagination."
Oui.

Pas bouleversé, Taffy, car je connais un peu King, j'en ai lu quelques uns, mais interrogé à posteriori sur le comportement de Beverly :
1 ) Qu'elle montre sa poitrine naissante et que les garçons tournent la tête : je n'ai jamais compris pourquoi la poitrine des femmes était taboue. Ca vient des cathos. Les femmes violées ne sont pas, je pense, les femmes torse nu à la plage, dans Central Park, les Femen, celles du 26 août, qui ont, en général, du caractère, mais les femmes soumises, recroquevillées : une étude sociale devrait être faite là dessus.
2 ) C'est bien qu'elle arrive à assommer son mari violent. Les femmes ne sont que 10% moins fortes que les hommes aux jeux olympiques, donc les femmes battues, c'est dans la tête, éducation et culture. On est en train de changer les choses (Weinstein ) et c'est bien.
3 )comme je l'ai dit plus haut, si un de mes enfants faisait l'amour à 11 ans, je me poserais des questions sur mon éducation... En fait, c'est une sorte de viol inversé, c'est pratiquement Bev qui viole les garçons. Ben, qui l'aime plus que tout, ne veut pas le faire, par respect.C'est bien, le girlpower, j'adore. Mais là, je m'interroge....
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13399
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 17 janvier 2018 à 02:04
Je ne vois pas cela du tout comme un viol, plutôt comme une sorte d'union mystique, mais il fallait que Beverly soit l'instigatrice, pour éviter toute ambiguïté, justement.


«et c'est bien que tu nous la livre au lieu de nous renvoyer à ton blog ( Lol)»
Mais il me semble que je ne vous ai jamais renvoyé à mon blogue lors de nos LC?!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 17 janvier 2018 à 04:04
Cette discussion est intéressante. Disons que, ne me situant plus comme lecteur, mais comme papa, j'ai un avis intermédiaire entre Taffy choqué et Grominou qui voit cela comme une union mystique. Qu'en pense Errant ?

Mille excuses Grominou : c'est vrai que pour les LC, tu nous donnes tes critiques en "direct live" !
IP IP Noté
Errant2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 18 avril 2014
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 889
Citer Errant2 Réponsebullet Envoyé : 17 janvier 2018 à 04:35
Moi je pense que c'est de la fiction!

J'oublie les détails, mais il fallait quelque chose de percutant pour sauver la situation, c'est la voie qu'a choisi King. Bizarrement peut-être, je perçois ça plus comme un acte de solidarité et de survie que comme un acte sexuel.

Dans l'ensemble du roman ce n'est même pas une scène qui m'avait marqué; surpris oui mais pas choqué. Il y a tellement d'autres moments forts que celui-ci ne m'avait pas plus impressionné que cela. Bien sûr, n'ayant pas eu d'enfants je suis possiblement moins sensible à cette dimension.
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France
IP IP Noté
<< Précédent Page  de 4 Suivant >>
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.109 secondes.