Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Il faut être seul pour lire une page que l'on aime » -- Henri Lacordaire
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Tea-bag
3.5 étoiles

    Mankell, Henning  lister les titres de cet auteur 
  C'est l'histoire d'un mec...
P. 204:«Bref, j'ai peur de tout ce qui risque de me dénoncer comme un homme qui n'a ni passion, ni caractère.»
Et c'est ce qu'il est...
Résultat, il se fait mener par sa mère, sa nana, son éditeur, se fait ruiner par son conseiller financier, etc.
Les seuls passages intéressants du livre sont ceux où les trois immigrées racontent leur histoire entre rêves, fantasmes et dure réalité. Ben oui, un écrivain nanti et grassouillet ne peut qu'avoir du mal à appréhender le sujet. C'est plein de bons sentiments, donc d'hypocrisie. Ou comment faire de l'argent avec les «gens sans visage» et sans papier. A hurler !!!
  médée66 (173 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Seuil, 2007, 330 p.
   Date : 8/1/2009 ajoutez votre critique

Tea-bag
3.5 étoiles

    Mankell , Henning   lister les titres de cet auteur 
  Tea-Bag est le nom que se choisit une jeune réfugiée nigériane parquée dans un camp en Espagne. Elle choisit de traverser l'Europe pour se fixer en Suède. Elle y rencontrera Tania, qui vient de Smolensk et Leïla l'Iranienne. Un jour leur route croise celle de Jesper Humlin, poète raté autant que prétentieux. Et cela fera des étincelles. Paradoxalement, j'ai beaucoup apprécié les passages racontant les démêlés de Jesper avec sa petite amie et sa mère. Et beaucoup moins les méditations de l'auteur sur l'immigration clandestine. Je lui trouve un ton pontifiant que l'on devinait déjà dans certaines enquêtes du commissaire Wallander. Comme s'il prenait le lecteur pour un demeuré incapable de faire son opinion par lui-même. Sans doute un résidu de son éducation protestante. Quand ils s'y mettent, les luthériens et les calvinistes dépassent les catholiques dans le genre moralisateur.
  Guy Capelle (559 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Seuil, 330 p.
   Date : 1/1/2008 ajoutez votre critique

Tea-bag
4 étoiles

    Mankell, Henning  lister les titres de cet auteur 
  C'est l'histoire d'une jeune Nigérienne réfugiée en Suède... À travers le roman, on rencontre d'autres jeunes filles qui cherchent l'asile dans ce pays et on découvre aussi leurs conditions de vie par fois horrifiantes... Ces jeunes filles ont toutes en commun l'ambition de devenir célèbres.
Un écrivain tentera de leur enseigner l'art d'écrire. Je ne vous en dirai pas plus... mais c'est 4/5.
Je n'avais jamais lu les romans de cet auteur, pourtant si populaire, mais cette fois je crois bien que j'ai accroché; mes prochaines lectures me mèneront sûrement à la rencontre de Wallander. C'est à suivre !
  Carole Vadnais (première critique)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : 8/1/2007 ajoutez votre critique

Tea-bag
5 étoiles

    Mankell , Henning   lister les titres de cet auteur 
  Si « tea-bag » en Anglais est un sachet de thé, dans un camp de rétention pour immigrés clandestins en Espagne, Tea-Bag, c'est le nom de cette jeune femme au merveilleux sourire, qui a fui son pays.
Tea-Bag un jour fait la rencontre d'un journaliste et son photographe. Des Suédois qui l'écoutent.
Après bien des péripéties, Tea-Bag traverse l'Europe à pied, persuadée que tout là-haut, en Suède, une porte s'ouvrira pour elle. Tania, venue de Smolensk, a franchi la Baltique à la rame, portée par le même espoir. Leïla est arrivée d'Iran alors qu'elle était enfant.
Ainsi commence un roman limpide écrit sur ceux qui cherchent la porte qui leur permettra d'entrer en Europe et d'échapper. A quoi donc, au juste? A la faim, à la violence, à autre chose ? Comment le savoir et comment le dire puisque personne ne les écoute, puisque nous leur appliquons sans sourciller les préjugés de la générosité velléitaire et du sentimentalisme, ou ceux du vrai égoïsme. La barque est pleine, n'est-ce pas, et elle ne peut pas « accueillir toute la misère du monde ».
Henning Mankell réussit un prodige, raconter tout cela sans se transformer en chroniqueur d'ONG. Il ouvre son cœur et son talent à montrer un visage de la Suède du XXIe siècle, une Suède inconnue, clandestine, comme un double « en négatif » de la Suède officielle, laquelle ignore tout de la première.
Comment raconter ces histoires ? Comment rendre à ces trois filles leur parole ? Mankell invente un écrivain, un poète, soucieux de sa carrière et de son confort, un égoïste relativement grotesque: Jesper Humlin. Une célébrité de la littérature locale, un homme passif. Au cours d'une conférence, il rencontre Tea-Bag et ouvre un atelier d'écriture dans un club de boxe.
Jesper Humlin les écoute et écrit avec elles afin d'échapper au projet de son éditeur qui veut lui faire publier un roman policier.
Mankell n'est pas tendre avec la mode des polars. Tout le monde voudrait s'y mettre ! Pour crever le plafond des ventes, bien sûr. Jesper Humlin ne s'y intéresse pas, sauf que son principal concurrent littéraire, son ennemi intime, a l'intention d'en écrire un, puis sa mère tyrannique et cocasse, son coursier en bourse aussi! Alors il hésite. Et l'hésitation est bonne conseillère. Elle le rend disponible, elle lui permet d'être porté par les personnages qu'il rencontre et par la redécouverte des pouvoirs de la parole et de l'écriture qui vont quêter le monde chez les autres.
Les récits de Tania, de Leïla et de Tea-Bag envahissent progressivement les pages. Le livre commence à vivre, à la fois drôle et tragique, même terrifiant, autant que les récits de ces trois jeunes femmes, et les enterrés vifs de la société, les clandestins, les sursitaires sans-identités sont enfin rendus, grâce à l'écriture, à une existence visible.
Si Jasper a envisagé de détourner les expériences de ses « élèves » à ses propres fins, il ne se rend pas compte que ces jeunes femmes n'ont pas dit leur dernier mot…
  Christiane Mélin (332 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : 5/1/2007 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Henning Mankell critiqué(s) sur le Guide

Avant le gel
chaussures italiennes (Les)
chiens de Riga (Les)
cinquième femme (La)
fils du vent (Le)
guerrier solitaire (Le)
homme qui souriait (L')
lionne blanche (La)
Meurtriers sans visage
morts de la Saint-Jean (Les)
muraille invisible (La)
mystère du feu (Le)
Profondeurs
retour du professeur de danse (Le)
secret du feu (Le)
Tea-Bag

 

En ligne : 234 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site