Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La lecture est à l’esprit ce que l’exercice est au corps » -- J. Addison
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Orlanda
5 étoiles

    Harpman, Jacqueline  lister les titres de cet auteur 
  Aline est une prof de littérature anglaise qui a su depuis son adolescence se conformer à l'image de jeune fille bien élevée que sa mère a fabriquée pour elle. Mais un jour, sa part masculine, brimée depuis si longtemps, décide de s'enfuir dans un autre corps, un corps d'homme, pour pouvoir exister. Mais peut-on facilement vivre avec une moitié d'âme? Aline et celui que la narratrice appellera Orlanda ne sont-ils pas complémentaires? Cette narratrice, elle, se place en rôle de spectatrice (qu'y puis-je, moi, si je suis témoin de l'impossible?), je dirais «active», elle ne fait pas que raconter, elle donne son avis, elle explique, elle se justifie, ainsi que ses personnages. Elle est tour à tour indiscrète ou pudique. J'ai vraiment apprécié cette écriture originale, pleine de références littéraires (le nom Orlanda étant un hommage à «Orlando» de Virginia Woolf) et cette histoire qui nous fait nous interroger sur nous-mêmes, sur ce qui crée notre identité (personnelle, pas nationale...)
  Sonia Safian (18 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 1/1/2010 ajoutez votre critique

Orlanda
3 étoiles

    Harpman, Jacqueline  lister les titres de cet auteur 
  Aline Berger, jeune femme raisonnable, vit une vie rangée de prof de littérature anglaise. Elle n'est pas vraiment épanouie; elle vit plutôt enfermée dans une routine que les convenances lui interdisent de quitter.
Un jour où Aline était assise dans un café parisien, une partie de son âme va migrer dans le corps d'un charmant jeune homme. S'ensuit un jeu du chat et de la souris, où nos deux héros sont tour à tour chasseur et chassé, pour retrouver sa moitié.
Ce qui m'a plut dans ce livre, c'est le troisième personnage : un auteur narrateur omniscient. Mais malgré ça, je ne lui mets qu'un 3, car je trouve que les nombreuses références de l'auteur à d'autres auteurs cassent le rythme du livre en y apportant rien de bien. Harpman copie certains auteurs et s'excuse immédiatement du plagiat(faute avouée à moitié pardonnée ?).
Ça reste un roman qui se lit vite et bien, et qui offre un bon moment de divertissement tout en posant de grandes questions philosophiques concernant le moi et l'inconscient.
  Linoakya (71 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 5/1/2007 ajoutez votre critique

Orlanda
4 étoiles

    Harpman, Jacqueline  lister les titres de cet auteur 
  Jacqueline Harpman s'est fait plaisir. Orlanda est née de la rencontre de Aline, jeune femme un peu coincée, et Lucien, jeune homme rencontré en attendant un train. Aline vampirise le jeune homme, elle se l'approprie et vit dans ce corps de garçon tous les fantasmes qu'elle ne s'est jamais autorisés. L'auteur est psychanalyste, cela se sent à toutes les pages. Le dédoublement de personnalité, la part masculine de la femme et vice-versa, le fantasme et la réalité, le je et le tu...
Sans doute coincé dans mes fantasmes, j'ai éprouvé un certain malaise à la lecture de ce livre. En particulier, quand Orlanda vit sa masculinité sous la forme de l'homosexualité. L'histoire se termine en queue de poisson (sans jeux de mots déplacés). Les personnages sont assez convenus.
Bref, je suis un peu resté sur ma faim.
  Guy Capelle (559 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Livre de poche, 251 p.
   Date : 8/1/2004 ajoutez votre critique

Orlanda
5 étoiles

    Harpman, Jacqueline  lister les titres de cet auteur 
  Aline Berger est professeur de littérature anglaise à l'université. C'est une jeune femme belle, avenante, conformiste, qui mène une vie rangée, elle partage sa vie avec un homme qui sait qu'il ne doit pas la demander en mariage, ils ont un superbe appartement, des vies professionnelles satisfaisantes.
Un jour, la part masculine d'Aline abandonne son corps de femme pour celui de Lucien, un beau jeune homme. La part masculine de Aline qui se surnomme elle-même Orlanda tente une expérience que personne d'autre n'a tenté, elle bondit hors du corps d'Aline pour intégrer le corps de Lucien. Quel choc extraordinaire! C'est sublime! Orlande jouit terriblement du moment. Et décide de multiplier les expériences à commencer par découvrir où et comment vit Lucien. Dès qu'Orlanda a pris place, le piètre Lucien s'est tu!
Aline pour sa part se retrouve avec sa seule part féminine et est passablement désorientée! Mais elle se remet vite, et ne se trouble pas outre mesure, sur le moment du moins, de sa légère faiblesse.
C'est au fil du temps que la dualité masculin-féminin va s'imposer au lecteur. Jacqueline Harpman a un véritable talent pour définir la psychologie des personnages. Ici, Aline et Lucien se rencontrent à maintes reprises, se complètent, quand tout les différencie. Ils sont conditionnés par le corps qui les transporte et c'est avec un sens aigu de l'analyse que nous suivons leur cheminement, leurs interrogations, leurs promenades dans les rues de Bruxelles.
Le dénouement est surprenant. J'ai trouvé ce roman vraiment passionnant. Et je me classe maintenant parmi les fans de Harpman.
  Véronique J. Laliberté (84 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 10/1/2003 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Jacqueline Harpman critiqué(s) sur le Guide

bonheur dans le crime (Le)
bonheur est dans le crime (Le)
dormition des amants (La)
Eve
fille démantelée (La)
Histoire de Jenny
lucarne (La)
mémoire trouble (La)
Moi qui n'ai pas connu les hommes
Orlanda
plage d'Ostende (La)
Récit de la dernière année

 

En ligne : 93 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site