Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Ce que l'on apprend dans les livres, c'est la grammaire du silence » -- Christian Bobin
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Latex
une étoile

    Schweizer, Laurent  lister les titres de cet auteur 
  Nouveau genre littéraire: le roman qui pue (le fric, le sexe, la violence, les drogues).
Ayant lu quelque part que ce machin était basé librement sur la vie et l'oeuvre de ce financier français assassiné en Suisse par sa maîtresse après un petit jeu sado-maso, je me suis dit que voilà une lecture de vacances.
Bien mal m'en a pris.
L'intrigue m'a semblée sans intérêt, l'écriture d'une prétention rarement égalée, les scènes sexuelles d'une violence à vomir tripes et boyaux, les descriptions de trips totalement incompréhensibles, etc... Frelaté de bout en bout, ce bazar se lit heureusement en très peu de temps. Commentaire de l'éditeur: «ce texte très violent manifeste aussi une grande poésie, par la précision des scènes sexuelles où le voyeurisme et l'ivresse de la drogue ne cessent jamais de semer le trouble.»
Tu parles...
Ce livre trouvera facilement sa place dans un monde où on nous casse les oreilles (et le reste) avec la disparition prématurée d'un chanteur-danseur à la peau de couleur indéterminée, névrosé, immature, drogué et pédophile.
Un génie paraît-il, à Neverland.
Tu l'as dit, biscuit.
  Guy Capelle (559 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Seuil, 245 p.
   Date : 7/1/2009 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Laurent Schweizer critiqué(s) sur le Guide

Latex

 

En ligne : 1005 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site