Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Il faut être seul pour lire une page que l'on aime » -- Henri Lacordaire
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
salaire de la peur (Le)
4 étoiles

    Arnaud, Georges   lister les titres de cet auteur 
  Aventures. En 1949, au Guatémala, suite à un accident, un puits de pétrole prend feu : un seul moyen, « souffler » la flamme en provoquant une forte explosion.
La société pétrolière cherche et trouve sans trop de peine, des chauffeurs pour transporter la nitroglycérine du port jusqu'au champ de pétrole. Opération à haut risque... L'opération est bien payée et des aventuriers se présentent...
Cynisme de la multinationale (moderne!), âpreté au gain, absence de scrupules. Long suspens.
Il a été tiré un film culte de ce roman. Version audio superbe à plusieurs voix.
  Jean-Louis Roche (101 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 4/1/2007 ajoutez votre critique

salaire de la peur (Le)
4.5 étoiles

    Arnaud, Georges   lister les titres de cet auteur 
  Georges Arnaud est le nom de plume de l'écrivain, journaliste d'investigation et militant politique Henri Girard (1917-1987). Georges est son deuxième prénom, Arnaud le nom de jeune fille de sa mère.
En Amérique centrale, dans les champs pétrolifères du Guatemala, un puits de pétrole explose, déclenchant un incendie que seule une autre explosion pourrait arrêter. Las Piedras, petit village situé à 500 km de l'explosion, est le refuge de divers criminels, alcooliques et drogués. Ils ont tous besoin d'argent pour regagner leur pays natal ou pour aller aux États-Unis. C'est pourquoi, lorsqu'ils découvrent une annonce proposant un voyage dangereux en camion mais bien payé, ils se proposent tous. Bimba, Luigi, Gérard et Johnny seront choisis. Ils conduiront de Las Piedras au lieu de l'explosion, par équipes de deux, deux camions non sécurisés contenant deux tonnes de nitroglycérine, sur un chemin semé d'embûches.
Commence alors, avec ces véhicules archaïques et absolument pas prévus pour un tel usage, c'est à dire le transport de nitroglycérine instable, lancés sur la piste impraticable, cette épopée de l'angoisse pure et de l'absurde. Dans ce combat tragique, sous la loi cruelle de la survie, Georges Arnaud nous montre l'être humain dans sa plus grande nudité morale, celle de la peur et de la mort imminente.
Vont-ils mener à bien leur mission?
Après un début plutôt lent mais nécessaire à la présentation des personnages et à la compréhension de l'histoire, commence le voyage. On suit chaque instant du périple de Johnny et Gérard, de Bimba et Luigi, dont on peut ressentir la peur, qui transpire jusqu'au lecteur. Le livre tient en haleine tout au long de leur parcours, où la moindre défaillance peut être mortelle pour les deux hommes. La fin est plutôt surprenante et inattendue, elle peut paraître injuste.
J'ai aimé ce livre pour son action perpétuelle qui « oblige » à lire jusqu'au bout pour savoir comment cela finira.
Un livre paru en 1950. Deux ans plus tard, le cinéaste Henri-Georges Clouzot tourne l'adaptation du Salaire de la peur avec Yves Montand et Charles Vanel. L'année suivante, le film est récompensé au Festival de Cannes (Grand Prix et prix d'interprétation à Charles Vanel). Arnaud restera réservé quant à la fidélité de cette adaptation, peut être vexé que le réalisateur n'ait pas utilisé le scénario qu'il lui avait proposé.
La dimension de la version audio de ce livre apporte un plus indéniable, qui rend ces hommes encore plus proches de l'audiolecteur.
  Christiane Mélin (332 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Pocket, 1989, ISBN : 2266023020
   Date : 11/1/2006 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Georges  Arnaud critiqué(s) sur le Guide

Mon procès
oreilles sur le dos (Les)
plus grande pente (La)
Prisons 53
salaire de la peur (Le)
salaire de la peur et autres oeuvres (Le)

 

En ligne : 285 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site