Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La lecture dissipe la sécheresse, active les facultés, déchrysalide l'intelligence et met en liberté l'imagination » -- Antoine Albalat
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
existentialisme est un humanisme (L')
4 étoiles

    Sartre , Jean-Paul   lister les titres de cet auteur 
  Si je ne raffole pas de Sartre ni comme romancier, ni pour ses prises de positions politiques, il n'en demeure pas moins qu'il est indiscutablement un très bon philosophe.
Ce n'est pas l'endroit pour disséquer la teneur de ce livre, mais il a la très grande qualité d'être facile à lire.
Il s'agit en réalité du texte d'une conférence que Sartre a donnée en Suisse.
Sa philosophie existentialiste a très vite été assimilée, par la bourgeoisie de l'époque, aux jeunes qu'ils qualifiaient «d'existentialistes» c'est à dire une jeunesse bruyante, vivante, du lendemain de la guerre qui se défoulait dans les bars à jazz de Saint-Germain-des-Prés avec Sydney Bechet, Boris Vian etc.
Or, il refuse cette étiquette et avec raison. Pour lui, existentialiste, sa philosophie consiste à dire que l'existence précède l'essence et non l'inverse. L'essence, c'est pour les objets. Exemple,le violon est fait pour jouer de la musique, rien d'autre. Sartre rejette donc tout déterminisme appliqué à l'homme, qui ne pourra être jugé que sur ses actes. Un non-acte se juge de la même façon.
Mais, par voie de conséquence, l'homme est responsable de ses actes.
En quoi est-ce un humanisme ? Parce que ce que fait un homme engage aussi les autres hommes. L'existentialisme aurait donc pour objectif que les hommes en se comportant bien entraînent les autres à en faire de même.
Je vous conseille vivement de lire ce petit livre qui est très clair et plus complet sans devenir inaccessible.

Suggestion(s) de lecture :

Du même auteur : Le mur, Le Diable et le bon Dieu, Les mouches
  Hubert Viteux (225 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Philosophie, Religion et Spiritualité TOP
Édition : Nagel, 1962, 141 p.
   Date : 10/1/2007 ajoutez votre critique

existentialisme est un humanisme (L')
3.5 étoiles

    Sartre , Jean-Paul   lister les titres de cet auteur 
  Jean-Paul Sartre a fait une conférence en octobre 1945 pour répondre aux critiques adressées notamment contre sa pensée révélée dans L'être et le néant, publié trois ans plus tôt. Cette conférence est éditée sous le titre L'existentialisme est un humanisme, un fin ouvrage dont la plus grande partie consiste surtout à démonter les reproches faits à l'existentialisme; on pourrait considérer que Sartre fait ici de la vulgarisation.
Pour résumer, Sartre est un existentialiste athée; pour lui, si Dieu n'existe pas, il y a au moins un être chez qui l'existence précède l'essence : l'Homme; c'est-à-dire que l'homme existe d'abord, se rencontre, surgit dans le monde et se définit après. Alors que pour les existentialistes de confession catholique ou chrétienne, Dieu crée l'homme et sait quel type d'homme il crée; ces philosophes-là croient donc à une nature humaine profondément ancrée malgré l'être lui-même. Ainsi, chez Sartre, l'homme se définit dans l'action, et par les choix qu'il fait ou pas. Si Dieu n'existe pas, il n'y a pas de déterminisme; selon Sartre, l'homme est seul et par conséquent libre.
La faiblesse de cet ouvrage, à mon goût, est d'expliquer à la fin sur quelques lignes en quoi consiste l'humanisme dans sa pensée que, du coup, je ne saurais expliquer.
Pour ma part, je crois à la nature humaine et je doute qu'elle ait grand chose à voir avec l'existence de Dieu. Je trouve que la théorie de Sartre est très tentante; on pourrait choisir de croire à cet homme que définit le philosophe.
  Michèle (3 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Philosophie, Religion et Spiritualité TOP
   Date : 2/1/2007 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Jean-Paul  Sartre critiqué(s) sur le Guide

chemins de la liberté (Les), tome 1 - L'âge de raison
existentialisme est un humanisme (L')
Huis clos
mains sales (Les)
mots (Les)
nausée (La)

 

En ligne : 355 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site