Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé » -- Montesquieu
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
testament d'Ardengost (Le)
5 étoiles

    Mandon, Bernard  lister les titres de cet auteur 
  J'ai lu ce livre en un week-end et je l'ai peu lâché.
D'ordinaire pourtant, les récits initiatiques, du moment qu'ils sont aussi «géographiques» me laissent un peu froide et pourtant après quelques lignes, je me suis sentie comme embarquée par ce personnage, un S.D.F. Exactement comme dans un film caméra à l'épaule, avec des images qui se dérouleraient une à une, presque sans ellipse temporelle. Les pas, les ornières, le paysage, l'installation détaillée du matelas de fortune. Ce style précis, sans fioriture et quasiment sans métaphore convient très bien à cet homme un peu rustique qui va tout droit vers le but qu'il s'est fixé. J’ai aimé la lucidité de son regard sur lui-même, sur l’image qu’il renvoie aux autres. Il n’est plus rien d’autre qu’une silhouette sans identité. Juste un esprit qui déambule en un long monologue intérieur.
Il s’agit de véritables carnets de route. On ressent rétrospectivement de manière différente ce cheminement, mené pas à pas, d’une grange à un abri bus, d’un quartier de son enfance à la porte du jardin d’une famille qu’on ne peut que frôler.
Curieusement, sa longue route de solitaire ne m’a pas paru ennuyeuse, je me suis laissé aller moi aussi à parcourir les chemins. Chaque rencontre était pour moi aussi un événement, une aubaine.
Les carnets sont écrits avec tant de retenue, tant de cette pudeur des campagnes et de cette génération de parents qui n’ont pas su parler à leurs enfants. Qui n’ont pas su parler tout court.
Je tenais à ce que vous sachiez combien j’avais aimé Le testament d’ardengost.
Il va rencontrer beaucoup de succès, j’en suis sûre.
  Rose (première critique)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Bernard Mandon critiqué(s) sur le Guide

testament d'Ardengost (Le)

 

En ligne : 302 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site