Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Une chambre sans livre est un corps sans âme » -- Un adage latin
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
route (La)
5 étoiles

    McCarthy, Cormac  lister les titres de cet auteur 
  Si c'est pour découvrir une merveille comme ça, j'aimerais être ensevelie de pareils chefs-d'oeuvre!
Émouvant ce lien si puissant: le père et le fils. J'en ai eu les larmes aux yeux, premier bouquin qui me donne tant de frissons. J'en suis encore bouleversée.
10 étoiles, 100 étoiles, 1000 étoiles, des milliers d'étoiles!
J'exagère sûrement.
  Yasem (16 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 10/1/2010 ajoutez votre critique

route (La)
4 étoiles

    McCarthy, Cormac  lister les titres de cet auteur 
  Dans un monde dévasté, on suit les pérégrinations d'un père et de son fils qui tentent de gagner la mer en se dirigeant vers le sud, dans l'espoir d'une vie meilleure. Les biens qu'ils possèdent sont entassés dans un caddie; à eux de se défendre face à la faune qui peut les attaquer à tout moment (il faut se cacher des «méchants» qui, affamés, sont prêts à les manger. Il faut fouiller les maisons abandonnées pour trouver de la nourriture, c'est une lutte perpétuelle). Parvenus à la mer, malheureusement l'espoir s'envole. Le père tombe malade et le devenir de son fils l'inquiète à tel point qu'il est prêt à le tuer. Le fils est finalement recueilli par un couple de gentils à la mort du père.
  Nathalie Samson (66 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 10/1/2009 ajoutez votre critique

route (La)
4 étoiles

    McCarthy, Cormac  lister les titres de cet auteur 
  Dans un monde dévasté, on suit les pérégrinations d'un père et de son fils qui tentent de gagner la mer en se dirigeant vers le sud, dans l'espoir d'une vie meilleure. Les biens qu'ils possèdent sont entassés dans un caddie, à eux de se défendre face à la faune qui peut les attaquer à tout moment (il faut se cacher des «méchants» qui, affamés sont prêts à les manger, il faut fouiller les maisons abandonnées pour trouver de la nourriture, c'est une lutte perpétuelle). Parvenus à la mer, malheureusement l'espoir s'envole. Le père tombe malade et le devenir de son fils l'inquiète à tel point qu'il est prêt à le tuer. Le fils est finalement recueilli par un couple de gentils à la mort du père.
  Nathalie Samson (66 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 6/1/2009 ajoutez votre critique

route (La)
5 étoiles

    McCarthy, Cormac  lister les titres de cet auteur 
  C’est arrivé. Un malade a finalement pesé sur le bouton Off. La terre est dévastée et l’air empoisonné. Quelques rares survivants dont un père et son fils dont on suit la marche vers un hypothétique monde meilleur, vers le sud, vers la côte où peut-être...
La race humaine est ramenée à l’âge de pierre et pire, puisque les animaux sont morts. Une partie des survivants sont devenus des prédateurs. Les méchants. La férocité, la survie au détriment des autres, l’esclavagisme, le cannibalisme. Le père et son fils, porteurs du feu, «les gentils» et s’ils n’étaient pas seuls.
Tout simplement magnifique, captivant, transcendant, touchant. Dépouillé. Œuvre minimaliste. Dialogues peu élaborés, mais récit inoubliable. Si je devais la comparer à une toile ou à une image pour démontrer la force et l’impact de l’œuvre dans sa simplicité, je pense à la photo de la petite Nippone Kim Phuc qui valut un prix Pulitzer à Nick Ut ou à la peinture «Le Cri» d'Edvard Munch. C’est vous dire l’effet que ce livre m’a fait.
Apocalyptique!
Un road movie qui se dévore d’un bout à l’autre.
Un chef d’œuvre à mon avis
- Un récit philosophique, une vision de peut-être...
Extrait : « -Il faut que tu portes le feu.
-Je ne sais pas comment faire.
-Si, tu sais.
-Il existe pour de vrai? Le feu?
-Oui, pour de vrai.
-Où est-il?
-Je ne sais pas où il est.
Si, tu le sais. Il est au fond de toi. Il y a toujours été. Je le vois. »
  Martine (13 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Éditions de l’Olivier, 2008, 245 p. , ISBN : 9782879295916
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Cormac McCarthy critiqué(s) sur le Guide

Ce pays n'est pas fait pour les vieux
De si jolis chevaux
enfant de Dieu (Un)
Méridien de sang
Non ce pays n'est pas pour le vieil homme
obscurité du dehors (L')
route (La)

 

Livre(s) de Cormac McCarthy critiqué(s) sur le Club de lecture le BouquiNet

route (La)



 

En ligne : 413 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site