Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Qui a bu, boira. Qui a lu, lira » -- Victor Hugo
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
nuit (La)
4 étoiles

    Druillet, Philippe  lister les titres de cet auteur 
  Il n'est pas facile d'écrire sur La nuit de Druillet tellement cette œuvre est noire. Déjà, les albums habituels de ce fantastique dessinateur ne respirent pas vraiment la joie de vivre, mais celui-là est sans doute le plus pessimiste de l'auteur. Le ton est donné dans la préface où Philippe Druillet fustige avec une violence incroyable les médecins responsables, selon lui, de la mort de son épouse Nicole, décédée en 1975. Cette préface se termine par ces mots : « Cadavres futurs, tenez-vous prêts et attachez vos ceintures !..., j'apprends à aimer la mort... j'ai du goût. »
Et la BD commence.
Dans le futur, à une époque indéfinie, survit une humanité dégénérée, un peuple de « junkies » ne vivant que pour la drogue. Des bandes de motards se combattent sans cesse et s'entre-tuent dans un monde terrifiant et décadent. Mais la drogue vient à manquer et les tribus s'unissent pour prendre d'assaut l'énorme dépôt de dope. Ce dernier combat est sans espoir et ils le savent. Danses barbares, tueries, visions apocalyptiques... L'album, dessiné magnifiquement, n'est que le récit de cet ultime affrontement. Pas d'espoir, pas la moindre once de beauté dans cette oeuvre, la plus forte de Druillet. Que du sang et de la pourriture. Même le langage est absent et est remplacé par des onomatopées, des cris de guerre et des insultes. Et tout se dissout dans une fin terrifiante! Les dessins sont entrecoupés de montages photographiques où apparaît sa femme, morte peu de temps avant d'un cancer.
Il s'agit certainement de l'œuvre la plus forte de Druillet. Un album effarant, effrayant, dont on ne sort pas indemne.
  David Perlberger (10 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Bandes dessinées TOP
Édition : Humanoïdes Associés
   Date : 7/1/2007 ajoutez votre critique

nuit (La)
4.5 étoiles

    Wiesel , Elie  lister les titres de cet auteur 
  La nuit d'Elie Wiesel est le récit autobiographique d'un jeune garçon cultivé et croyant qui ne sait plus où est Dieu après avoir vécu deux années dans les camps de concentration de Birkenau, Auschwitz, Buna et Buchenwald. Très vite, il comprend qu'il ne reverra plus ni sa mère, ni ses soeurs. Son seul espoir reste dans le fait de partager avec son père l'univers concentrationnaire. Bien que l'auteur décrive des scènes d'humiliation, d'intimidation, d'exécution comme le faisait Primo Lévi dans Si c'était un homme, ce récit est légèrement différent de beaucoup d'autres; Elie Wiesel s'observe, épie en lui les signes de déshumanisation qui le transformeraient en individu égoïste, même vis-à-vis de celui qui lui a donné la vie. La fin est terrible, car le jeune Elie n'a pas fait le bon choix en voyant arriver les Alliés, et ce choix l'a entraîné vers une marche de plusieurs semaines qui a coûté la vie à des prisonniers affaiblis. À lire!
  Christelle Divry (832 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Faits vécus TOP
Édition : Éditions de minuit, ISBN : 2707304070
   Date : 7/1/2005 ajoutez votre critique

nuit (La)
5 étoiles

    Reyes, Alina  lister les titres de cet auteur 
  Si l'on aime les texte d'A. Reyes, voilà un bon livre passionnant. Atmosphère étrange, le roman se passe de nuit en un château isolé. L'érotisme y est seulement suggéré.
L'autre femme, celle que l'on ne « voit » jamais, la « morte », qui est-elle? Chacun y cherchera et trouvera - peut-être! - sa propre réponse.
  Yann Sayr (première critique)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 11/1/2002 ajoutez votre critique

nuit (La)
5 étoiles

    Wiesel, Elie  lister les titres de cet auteur 
  Ce livre m'a glacé le sang : l'horreur des camps de concentration est si présente et si terrible qu'on sort de ce témoignage complètement bouleversé.
Ce ne sont pas les images choquantes qui m'ont traumatisées mais les sentiments éprouvés par l'auteur et la perte d'humanité que subissent les prisonniers. Pour moi, c'est ça le pire.
  Lamarchande (6 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Faits vécus TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Philippe Druillet critiqué(s) sur le Guide

nuit (La)

 

En ligne : 963 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site