Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La vie puise dans l’écriture et les livres s’inspirent de la réalité » -- Enrique Vila-Matas
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
maison des feuilles (La)
3 étoiles

    Danielewski, Mark Z.  lister les titres de cet auteur 
  Un pavé du roman expérimental, House of Leaves se présente comme un livre-document sur une maison qui semble plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur : des couloirs qui apparaissent, des pans de mur qui s'agrandissent, des portes qui ne mènent nulle part...
En feuilletant le livre, difficile de ne pas être curieux : il est truffé d'une myriade de notes en bas de page et de polices, les pages n'ont parfois que quelques mots disposés originalement, les phrases peuvent être imprimées en diagonale ou à la verticale et il y a un index à la fin.
Dès les premières pages, on nous explique que le manuscrit de La maison des feuilles a été retrouvé dans un état lamentable dans l'appartement d'un certain Zampano qui vient de mourir. Ce sera Johnny Truant qui tentera d'y remettre de l'ordre.
Will Navidson, photographe, et sa femme, Karen, décident de déménager à la campagne leur famille qui vit au rythme effréné de New York. Leur voeu est cependant de sauver leur mariage qui s'en va à la dérive. Ils sont instantanément séduits par une demeure centenaire et l'achètent. Les problèmes commencent quand la famille revient d'un mariage à Seattle et trouvent leur maison modifiée : une porte ouvrant sur quatre murs lisses et noirs est apparue dans la chambre pricipale.
Navidson appelle donc son frère, un travailleur de la construction, à la rescousse. La découverte la plus alarmante sera faite dans le séjour, où une porte s'ouvrira sur un espace qui semble infini que Navidson voudra explorer au grand dam de Karen.
L'histoire de la famille Navidson est fréquemment entrecoupée de passages cités, d'extraits scientifiques ou de notes de Johnny Truant. Les interventions de Truant font énormément mal à l'action du livre, car elles portent sur sa vie privée et n'ont strictement rien à faire dans l'histoire Navidson. C'est assez vexant et, si ces passages ont été insérés pour garder le lecteur en haleine, c'est somme toute raté et décevant.
Ce qui redonne au livre un peu plus de crédibilité, c'est l'écriture chirurgicale et les descriptions si précises. C'est froid, c'est objectif, comme on le souhaiterait d'une étude sérieuse. La psychologie des personnages est bien développée, tout est bien exposé.
Le livre vaut certainement une lecture. Si les interventions sont trop longues, on n'a qu'à les sauter...
  Stéphanie Dubois (74 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 2/1/2003 ajoutez votre critique

maison des feuilles (La)
4 étoiles

    Danielewski, Mark Z.  lister les titres de cet auteur 
  e roman se présente sous la forme d'un récit « réel » fantastique. L'histoire est assez compliquée à résumer car plein de choses s'entrecroisent. Parlons donc de quelques évènements majeurs qui s'y déroulent : un gars tout ce qu'il y a de plus normal découvre un journal tenu par un homme complètement parano et sa vie va en être chamboulée; une maison habitée par une famille est infiniment (et je pèse mes mots en utilisant cet adverbe!) plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur et le père décide d'explorer ces zones sombres auxquelles il a parfois accès en ouvrant une porte ou une fenêtre. Le roman s'appuie sur un film tourné par ses habitants sur cette fameuse maison et on découvre ce qui se passe dans ces no man's lands non visibles de l'extérieur.
Ce roman m'a beaucoup fait penser au Projet Blair Witch dans le sens où il joue sur le roman qui se veut réel, avec documents en fin de livre, photos, notes... J'avais acheté ce livre par correspondance sans l'avoir vu et quand je l'ai reçu, en le feuilletant, j'ai cru que j'avais fait une grave erreur! Certaines pages étaient écrites à l'envers, d'autres n'avaient qu'une bande de caractères sur le bord, d'autres n'avaient plus du tout de marges, certains textes étaient écrits en police 4 ou 5 (à presque nécessiter une loupe), d'autres en police 25 ou 30.... Bref, j'ai eu peur de ne pas m'en sortir avec un bouquin pareil. Mais non, il s'est révélé passionnant, reproduisant par des techniques d'impression (qui ont dû être le cauchemar de l'imprimeur!) ce qui se passe dans la maison ou bien dans le cerveau d'un être parano. C'est original et l'auteur a dû passer un temps fou à sa rédaction. Je suis sûre que j'ai dû laisser passer des détails et ce livre méritera sans problème une relecture dans quelques mois!
  Joëlle Hervy (26 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Mark Z. Danielewski critiqué(s) sur le Guide

maison des feuilles (La)

 

En ligne : 2030 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site