Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« J'aime lire comme la poule boit, en relevant fréquemment la tête, pour faire couler » -- Jules Renard
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
grand nulle part (Le)
5 étoiles

    Ellroy, James  lister les titres de cet auteur 
  Le grand nulle part nous plonge dans l'univers sombre de l'Amérique des années 50 et de «la chasse aux sorcières». Les ambitions d'un procureur passe par la «destruction» des Rouges à Hollywood. Le but est de virer l'association actuelle des travailleurs holywoodiens qui manifestent pour une augmentation des salaires et des conditions de travail meilleures, sous le prétexte de subversion communiste pour la remplacer par l'association des camionneurs, beaucoup plus dociles avec son voyou de patron. Deux des personnages principaux sont embrigadés dans cette affaire. Le troisième bosse sur le meurtre d'un homosexuel dont tout le monde se fout. Au fur et à mesure de leurs enquêtes, les 3 hommes vont lentement mais sûrement glisser vers l'enfer. Ellroy décrit cette dérive de manière très réaliste en nous faisant suivre des héros qui ont une part sombre en eux. Meeks est même l'anti-thèse parfaite du héros, pourri jusqu'à la moelle, mais pour lequel on finira par avoir de la sympathie.
Comme souvent chez Ellroy, le nombre incroyable de personnages rend la lecture assez difficile au début. Pendant le premier tiers du bouquin, je suis souvent revenu en arrière pour relire tel ou tel passage. Mais cet effort permet de découvrir tout l'univers du bouquin et de pouvoir aborder le 2e tiers très sereinement. Le nombre de nouveaux personnages est beaucoup moins importants et l'intrigue se tisse, le trio commence à se retrouver, les emmerdes se profilent à l'horizon. Le dernier tiers du bouquin est une apothéose avec des révélations dans tous les sens et un emballement de l'intrigue qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page.
C'est noir, très noir même, mais magnifiquement écrit et très prenant, un très gros coup de coeur pour ce roman pourtant moins connu que Le dahlia noir ou LA confidential du même auteur. A mon avis, un incontournable.
  Loïc (24 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Rivages/Noir, 672 p.
Cette critique provient du forum
   Date : 6/1/2008 ajoutez votre critique

grand nulle part (Le)
5 étoiles

    Ellroy, James  lister les titres de cet auteur 
  Ce roman est le second d'une série de 4 tomes qui se suivent chronologiquement. J'ai choisi d'évoquer celui-ci mais tous sont aussi indispensables. Nous n'avons pas là un roman policier classique, les personnages principaux de ce roman suivent des parcours inattendus, il n'y a pas le classique «gentils contre méchants», tout y est mêlé avec noirceur, violence et réalisme. Ce bouquin est une véritable bombe, il n'y a aucun temps morts, le récit est extrêmement intelligent sans être affecté. Ellroy réussit à faire passer des sentiments très forts sur plusieurs thèmes tout en gardant une ligne directrice haletante. Bref, pour résumer, la série du Quatuor de L.A est absolument indispensable, comme toute l'œuvre d'Ellroy. Rien n'est à jeter, c'est puissant, explosif, passionnant, beau et noir... très noir...

Suggestion(s) de lecture :

Je ne conseille pas de commencer par Le grand nulle part, toute l'œuvre d'Ellroy est indispensable. C'est riche mais d'un accès peu évident au début. Un tueur sur la route est un livre génial sur le phénomène de tueurs en série et un bon début pour s'initier à Ellroy.
  Karim Ilal (première critique)
 
Genre : Mystère et Policier TOP

Cette critique provient du forum
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de James Ellroy critiqué(s) sur le Guide

À cause de la nuit
American Death trip
American Tabloïd
Brown's requiem
Clandestin
colline aux suicides (La)
dahlia noir (Le)
grand nulle part (Le)
L.A. Confidential
L.A. Confidential (film)
LA Confidential
Ma part d'ombre
Ma part d'ombre
trilogie Lloyd Hopkins (La), tome 1 - Lune sanglante
tueur sur la route (Un)
Underworld USA
White Jazz

 

En ligne : 614 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site