Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Un beau livre, c'est celui qui sème à foison des points d'interrogation » -- Jean Cocteau
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
coeur d'une autre (Le)
4 étoiles

    de Rosnay , Tatiana  lister les titres de cet auteur 
  Un livre que j'ai vécu en trois parties. D'abord, l'avant-greffe, avec un type que l'on n'a pas envie d'aimer; cette partie est paradoxalement celle que j'ai préférée. Je trouve que le personnage est admirablement bien rendu, son côté bourru limite beauf, même son nom sonne comme « Brute » au lieu de « Bruce ». Sauf dans ses rapports avec son fils, ce type est vraiment un gros lourd.
Ensuite, une seconde partie qui m'a moins séduite et qui se déroule essentiellement en Italie. Je ne suis pas super-sensible à la peinture italienne et à ses grands chefs-d'oeuvre; c'est sans doute la raison. J'imagine que si le héros s'était passionné pour Hyeronimus Bosch, je l'aurais ressenti différement, mais surtout, j'ai trouvé le ténébreux amant italien un choui trop amant ténébreux italien sans doute :). Reste que j'aime voyager dans les livres et que l'on est tenu en haleine.
La troisième partie est toute en sensibilité, à l'image de ce qu'est devenu notre héros et avec une fin très Tatiana de Rosnay.
Enfin, un sujet bien sûr très intéressant et traité avec justesse.
  La croquette (138 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 11/1/2005 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Tatiana de Rosnay critiqué(s) sur le Guide

Boomerang
coeur d'une autre (Le)
Elle s'appelait Sarah
mémoire des murs (La)
Spirales
voisin (Le)
voisin (Le)

 

En ligne : 1612 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site