Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La lecture est à l’esprit ce que l’exercice est au corps » -- J. Addison
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
* 
carte et le territoire (La)
5 étoiles

    Houellebecq, Michel  lister les titres de cet auteur 
  Ce titre mystérieux cache une expression employée dans une méthode thérapeutique dénommée PNL (programmation neurolinguistique).
Ma carte n'est pas ton territoire.
Si j'écris ceci, ce n'est pas pour faire le malin, mais pour constater que l'ami Houellebecq semble avoir fait du chemin depuis ses livres précédents, en particulier La possibilité d'une île, où il flirtait avec la secte des Raéliens.
Beaucoup moins provocant que ses autres livres, celui-ci raconte la vie somme toute assez morose de Jed Martin, artiste en vogue dans les cénacles parisiens. Sa notoriété lui vient d'un travail photographique à partir de cartes Michelin (tiens, voilà encore les cartes). Il n'arrivera pas à sauver l'amour de la très belle Olga. Il n'arrivera pas non plus à empêcher l'assassinat de Michel Houellebecq himself. On rencontre dans ce livre de multiples personnages en pleine actualité: Bill Gates, Roman Abramovitch, Frédéric Beigbeder...
Tout cela est bien ficelé, plutôt péteux par moments, (trop?) moderne.
Passionnant sûrement.
Voilà quelqu'un qui nous réservera encore bien des surprises.
  Guy Capelle (559 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 6/15/2012 * nouveauté * ajoutez votre critique

carte et le territoire (La)
5 étoiles

    Levy, Michel  lister les titres de cet auteur 
  Exceptionnel !
Ce livre m'a surprise et enchantée comme peut le faire un chef d'oeuvre: style d'écriture pur et émouvant comme j'en ai rarement lu, personnages d'une humanité rare, et histoires touchant au plus profond de notre sensibilité.
Ce livre est hors du commun. Il s'agit de dix nouvelles, dont certaines sont inoubliables, plusieurs même qui deviendront sans doute des références littéraires (De retour, Francesca et moi, Félicité, La fiancée...).
La plume de Levy est fine, précise, et recèle des trésors de mots et d'idées. Même si l'auteur revendique la sobriété (à mille kilomètres du racolage de certains auteurs contemporains très connus), il réussit des pages troublantes par leur beauté d'écriture et leur dimension déchirante.
A quoi sert d'écrire un pavé ou même un long roman, si de tels petits textes peuvent nous remuer à ce point? En 170 pages environ, j'ai découvert un écrivain jusque-là inconnu, mais déjà publié «en silence» depuis une quinzaine d'années. Sa notoriété a paradoxalement grandi depuis que Monsieur Houellebecq et Flammarion lui ont «emprunté» (de toute évidence volé, d'après ce qu'on a lu dans la presse) le titre La carte et le territoire.
C'est une incroyable histoire, où l'écrivain médiatique exploite à son profit un titre qui n'est pas le sien, mais dont il a eu connaissance par ses liens avec l'auteur (sa sœur en l'occurrence). Levy s'est plaint du procédé, et a demandé que ce titre lui soit rendu, appuyé par son éditeur Editions 93. Il a raison.
Mais ce livre va bien au-delà d'une affaire de morale et de respect littéraire.
Il y a un enseignement pour tous les lecteurs, c'est que le battage de la presse écrite et audio-visuelle, véritable machine à formater les esprits, nous assène des choix littéraires (et musicaux) tout faits, de préférence «attrape-tout», dont il faut à tout prix se protéger pour découvrir la vraie littérature, celle qui dure plus qu'une saison de «promo».
Un grand merci à cet éditeur minuscule inconnu (comme Actes-Sud à ses débuts) qui a le courage de son choix particulièrement excellent.
Et j'invite celle et ceux qui recherchent le beau, l'inédit et le vrai, à se procurer ce recueil si précieux - par les temps qui courent.

Suggestion(s) de lecture :

Solaris de Stanislas Lem
  Annabel (première critique)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Editions 93, 2011, 169 p.
   Date : 3/1/2011 ajoutez votre critique

carte et le territoire (La)
4.5 étoiles

    Levy, Michel  lister les titres de cet auteur 
  C'est par un bras de fer contre un poids lourd de l'édition et contre une «star» des médias, Houellebecq, que ce livre de Michel Levy, La carte et le territoire, commence à être connu.
La reprise du titre par Houellebecq a été remarquée par la presse, alertée par Michel Levy, choqué par le procédé. Il est vrai qu'un titre est l'identité même d'un livre. Comment accepter qu'on le recopie, alors qu'il a été déposé pour justement éviter cela ?
La carte et le territoire est un petit recueil d'environ 160 pages, très agréable à feuilleter et à lire. Je dis "feuilleté " parce que pour ma part j'ai d'abord puisé au hasard quelques phrases, dans ce livre, écrit dans une langue poétique et sobre à la fois, ce qui m'a donné envie de le lire.
Les nouvelles sont très touchantes, par leur forme plutôt classique mariée à des personnages originaux et sensibles, dont nous partageons l'intimité profonde.
On y écoute un vieil arabe mourant qui pleure la perte de sa ville d'Asmara, dans une guerre nucléaire, on y voit une très jeune fille, jumelle de sa mère, croiser par hasard son père qu'elle n'a jamais connu, ou encore un policier s'efforcer avec angoisse d'identifier une morte, dont il se sent de plus en plus proche au fur et à mesure que l'enquête avance...
Bref, les univers où Michel Levy nous invite sont singuliers et familiers à la fois : le lecteur y trouvera abordé le thème éternel du bonheur, de la manière dont il se construit à travers la relation avec les êtres qui nous entourent. Il s'agit aussi des espoirs et aspirations que nous nourrissons pour notre vie («la carte») et des difficultés, malheurs ou doutes que nous rencontrons sur la route («le territoire»)..
Il est très difficile de rendre avec justesse la qualité d'émotion procurée par ces récits, souvent courts, mais tous écrits dans un style qui révèle un authentique écrivain, non pas un «people» à la mode, mais qui vous semble, lorsqu'on referme le livre, comme un ami inconnu...
À recommander sans réserve, pour qui aime la vraie littérature de langue française, et surtout si vous appréciez les nouvelles.

Suggestion(s) de lecture :

La bonheur des tristes et L'apprentissage de la ville, tous deux de Luc Dietrich.
  Camélia (première critique)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Editions 93, 1999, 160 p.
   Date : 1/1/2011 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Michel Houellebecq critiqué(s) sur le Guide

carte et le territoire (La)
Extension du domaine de la lutte
Lanzarote
particules élémentaires (Les)
Plateforme
Poésies
possibilité d'une île (La)
Rester vivant

 

En ligne : 790 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site