Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Peu de livres changent une vie. Quand ils la changent c'est pour toujours » -- Christian Bobin
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Verlaine, histoire d'un corps
indisponible

    Buisine, Alain  lister les titres de cet auteur 
  À celles et ceux que la vie de Verlaine intéresse, je me permets de recommander l'excellent ouvrage de Buisine : une biographie originale et passionnante.
Originale, car ici l'auteur se propose d'écrire, non la biographie, mais la « corpographie » de Verlaine, qui se « distinguera radicalement de toutes celles (biographies) de mes prédécesseurs » (Avant-propos).
Ce qui rend le travail de Buisine absolument passionnant, c'est justement ce parti pris du corps de Verlaine, qu'il réhabilite en quelque sorte, partant du principe que « [c]e serait occulter [en outre] que le poète fait de l'exhibition même de son corps déchu une composante essentielle, décisive de sa posture poétique...» (Avant-propos).
La corpographie de Buisine a pour but de « mettre un terme à cette entreprise si typique de la critique verlainienne », « entreprise dissociative », qui consiste « à sauver le corpus poétique du corps de l'écrivain ».
Verlaine, dit-on, était laid : « Verlaine (...) était affligé d'une laideur intense. (...) dans sa jeunesse, il était d'une laideur grotesque; il ressemblait (...) à un singe (...) Le pauvre garçon savait très bien l'effet repoussant qu'il produisait. » (Edmond Lepelletier, biographe du poète). Et dès lors, bon nombre de biographes, férocement dénoncés par l'auteur (parce que Buisine est d'une causticité redoutable! Et croyez-moi, ça balance dans l'avant-propos!!! Exemple : « l'inévitable biographie d'Henri Troyat qui poursuit imperturbablement son aplatissement et son massacre des grands écrivains français du XIXe siècle. » Voilà! Le ton est donné...) se sont attachés à « ridiculiser, enlaidir, simplifier (...) le corps de Verlaine », niant ainsi « son travail d'écrivain ». Et l'avant-propos abonde d'exemples plus incroyables les uns que les autres : que n'a-t-on pas dit de Verlaine!!! « C'est un effrayant dégénéré, au crâne asymétrique et au visage mongoloïde ». Ici, l'auteur cite « l'abominable Max Nordau » (sic!). Mais comment ce monstre pourrait-il abriter une âme de poète??? Certains s'étonnent du phénomène, d'autres, moins sensibles au talent du poète, semblent raisonner de travers comme les esclavagistes dénoncés par Montesquieu : « On ne peut se mettre dans l'esprit que Dieu, qui est un être très sage, ait mis une âme, surtout bonne, dans un corps tout noir. » (De l'esclavage des nègres, Montesquieu).
Stop! dit Buisine. On arrête le massacre!!! Halte à la connerie!!!
1- Verlaine n'a pas toujours été cet être déchu, déformé par les excès qu'on nous présente. Et l'autre Verlaine, alors?
2- « Ce monsieur crut plaisant de me couper en deux : le poète, très chic, l'homme, une sale bête. » (Verlaine, Invective) : un parti pris qui est stupide!!!! Le corps du poète, c'est le poète. « Le corps en représentation fait ici partie du corpus poétique » (Avant-propos).
3- L'histoire du corps de Verlaine est une « extraordinnaire expérience de "body-art", [cette] douloureuse et suicidaire performance que constitue son odyssée poétique d'alcoolique ». (Avant-propos).
Voilà! J'ai tellement cité l'avant-propos que vous n'aurez même plus à le lire!
  Chris Cougar (24 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Biographie TOP
   Date : 3/1/2003 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Alain Buisine critiqué(s) sur le Guide

Verlaine, histoire d'un corps

 

En ligne : 1073 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site