Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Nous sommes ce que nous lisons » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Terre promise
5 étoiles

    Chasteller, Stephane  lister les titres de cet auteur 
  On sait que les auteurs du Nouveau Roman aimaient à railler le roman traditionnel qui tentait d'explorer aussi bien les méandres du coeur humain que la profondeur sociale. Il n'était alors plus question que le roman, supplanté par la psychanalyse, soit un science de l'homme. On a oublié aujourd'hui des grandes déclarations anti-psychologiques de Robbe-Grillet et il est possible que la tradition, si française, du roman d'analyse psychologique soit sur le point de renaître ou du moins de «revenir à une autre place» comme le disait Barthes au sujet de la rotation des formes littéraires. Le petit roman, intitulé Terre promise (titre peu original à première vue mais dont le sens est plus retors qu'il n'y paraît) serait en ce sens un livre précurseur: l'auteur y égrene, sans lourdeur, quelques vérités psychologiques au fil d'un récit plutôt alerte, quoique décousu, à travers le parcours sentimental d'un personnage nommé Solénoir (nom qui rappelle aussi bien le Solal de Belle du Seigneur que le Marchenoir du Désespéré de Léon Bloy) qui passe de femme en femme comme pour donner à l'auteur l’occasion de dresser leur portrait dans une langue élégante, pleine de charme sonore, classique, lisible, et faisant plaisir à lire.
  Stéphane Vaz de Barros (première critique)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Embrasure, 2011, 158 p.
   Date : 9/1/2011 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Stephane Chasteller critiqué(s) sur le Guide

Terre promise

 

En ligne : 983 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site