Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Nous sommes ce que nous lisons » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Tereza Batista
3 étoiles

    Amado, Jorge  lister les titres de cet auteur 
  Dans le style des romans populaires du XIXe, le pitoyable destin de Tereza Batista dans un Brésil coloré et cruel. Elle rencontre des hommes cruels, pervers, égoïstes ou lâches..., tour à tour esclave, infirmière, prostituée, elle traverse les épreuves avec un courage et une rage hors du commun.
Les épisodes (dans d'incessants aller-retour ou l'on craint parfois de se perdre...) créent des atmosphères picaresques, sordides, érotiques, tendres, paillardes qui évoquent Sade, Maupassant, Zola...
Si la grève des putains prête à sourire, la lutte contre l'épidémie invite à l'admiration et certains scènes me laissent nauséeuse (l'auteur s'étend longuement sur les détails des viols de petites filles prépubères).
Vendue, maltraitée, trahie, Tereza reste forte et fière, se donne aux autres et sort grandie, un beau cas de résilience à soumettre à Boris Cyrulnik!!!
La pauvre et belle Tereza connaît bien des malheurs sous la coupe du capitaõ, un monstre de cruauté et de dépravation abusant des fillettes qui lui sont vendues ou dont il s'empare. Telle est la première partie de cette « romance populaire ». Ensuite est évoquée l'épidémie de variole, où le dévouement et le courage de Tereza en font une héroïne populaire, célébrée dans toutes les lettres de l'alphabet. Enfin, Tereza connaîtrait-elle le bonheur avec le riche docteur et propriétaire Emiliano Guedes? Mais les vrais paradis ne sont ils pas ceux que l'on a perdus?
Cette oeuvre est une épopée populaire où est célébrée avec dévotion la beauté sensuelle et morale de Tereza, telle un fruit savoureux qui met le sang des hommes en feu. Le conteur est multiple, tantôt homme de village, tantôt poète populaire. C'est dire la virtuosité de construction de ce roman où le narrateur, en homme-orchestre, célèbre avec lyrisme la gloire du peuple et l'amour des beaux corps. La comédie sociale et politique est un aspect mineur de cette oeuvre au souffle épique puissant qui chante la rencontre de la fille de cuivre avec les hommes à la férule - érotisme dégradant - ou à « la cravache d'argent et à la rose » - érotisme triomphant et promesse de bonheur. Avec cette oeuvre savante et populaire, c'est à tout un peuple humilié qu'on rend hommage.
On peut lire cet ouvrage pour mieux connaître le Brésil, pour se délecter d'un grand écrivain, et comme bréviaire d'un érotisme poétique et inventif. :-)
  Brigitte Pays (11 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Jorge Amado critiqué(s) sur le Guide

chemins de la faim (Les)
Dona Flor et ses deux maris
Tereza Batista

 

En ligne : 96 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site