Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Lire au lit ferme et ouvre à la fois le monde autour de nous » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Onze minutes
4 étoiles

    Coelho, Paulo  lister les titres de cet auteur 
  Sous couvert d’un récit plus ou moins biographique, Paulo Coelho nous livre ici toute une série de réflexions sur l’amour, la sexualité, le désir chez l’homme, chez la femme, les relations qui peuvent se tisser entre une prostituée et ses clients. L’histoire commence dans une petite ville du Brésil où l’on découvre l’héroïne à l’âge de 11&nbps;ans, ses premiers émois, son premier coup de foudre, son adolescence, sa sexualité naissante, son désir de connaitre un destin différent, de ne pas se laisser enfermer dans une voie toute tracée. Puis c’est la rencontre qui va tout changer, sur une plage de Rio, le miroir aux alouettes, les rêves de célébrité, l’espoir de trouver un mari riche, de revenir dans sa ville natale en ayant réussi son pari de devenir quelqu’un. On va suivre les aventures de Maria en Suisse, son passage du métier de danseuse à celui de prostituée d’un soir puis régulière, ses rencontres avec 2 ou 3&nbps;personnages marquants qui vont permettre à l’auteur de nous donner sa vision sur une partie de l’âme humaine.
Bien que tiré d’un journal intime véridique, comme précisé en annexe de l’ouvrage, le livre s’apparente à mes yeux davantage à une fable sur les relations complexes entre l’amour et le sexe qu’à un « documentaire vérité » sur la vie d’une prostituée. Les personnages sont tous parfaits dans le rôle qui leur est assigné, que ce soit le gérant du bar yougoslave, le propriétaire du cabaret venant chercher des danseuses sur la plage au Brésil, le plagiste interprète entremetteur, les « collègues » de Maria, les clients, y compris l’incontournable banquier, l’Arabe richissime, le directeur de maison de disques sado-maso. Même la description des habitants de Genève n’échappe pas à la règle du cliché.
Grâce au journal, dont les extraits alternent avec les autres chapitres de l’histoire, le lecteur se met au même niveau que Maria qui elle-même assiste en spectateur au déroulement de sa propre vie. Maria se veut maîtresse de son destin et ce n’est pas poussée par la misère qu’elle se tourne vers la prostitution mais d’une manière lucide pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés. Sa peur de l’échec, son entêtement à ne pas reconnaître le véritable amour quand il se présente, sa recherche du plaisir, ses interrogations sur la douleur, son angoisse face à la solitude tous ses états d’âme sont prétextes à l’auteur pour nous livrer son opinion sur toutes ces questions. Certains personnages, comme la bibliothécaire ou le directeur de la maison de disque lui permettent également d’aborder d’autres sujets comme l’adultère, l’usure du couple, les relations sadomasochistes conscientes ou inconscientes entre mari et femme, le rôle de la douleur dans la recherche du plaisir.
Quelques lieux communs, une héroïne un peu trop naïve, des personnages un peu trop typés, en résumé une fable sur l’amour et ses arcanes. Pas de trace de vulgarité, pas de jugement porté à l’encontre de l’un ou l’autre des caractères du récit, aucune tentative de diabolisation de la prostitution, une clin d’oeil à Saint-Jacques-de-Compostelle, quelques mots sur Dieu, un livre à mettre entre presque toutes les mains. Chacun en tirera quelque chose.
  Jean-Claude Mouly (30 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Philosophie, Religion et Spiritualité TOP
Édition : Anne Carrière, 372 p.
   Date : 8/1/2007 ajoutez votre critique

Onze minutes
4.5 étoiles

    Coelho, Paulo  lister les titres de cet auteur 
  Ce livre m'a fait découvrir Coelho et, franchement, il m'a conquise! Si vous aimez les livres prenants, bouleversants mais tellement captivants, vous vous régalerez autant que moi! Cet auteur vous fait réfléchir, il donne envie de se tourner vers soi afin de se regarder un peu, ce qui fait le plus grand bien de temps en temps. Je vous le conseille fortement, comme tous les autres de Coelho.
  Maude (première critique)
 
Genre : Philosophie, Religion et Spiritualité TOP
   Date : 10/1/2006 ajoutez votre critique

Onze minutes
5 étoiles

    Coelho, Paulo  lister les titres de cet auteur 
  Ce livre de Paulo COELHO est un chef-d'oeuvre! Aborder le thème de la sexualité, et à travers elle la quête du sacré, par le biais de l'histoire d'une jeune Brésilienne qui fait le choix de la prostitution, est un défi incontestablement réussi par cet auteur.
Il parvient à interpeller et à émouvoir le lecteur. Un livre intéressant est à mon sens un livre qui bouleverse le lecteur...
Pari réussi pour celui-ci!!! Merci Monsieur COELHO.
  Laëti. X. (première critique)
 
Genre : Philosophie, Religion et Spiritualité TOP
   Date : 1/1/2006 ajoutez votre critique

Onze minutes
5 étoiles

    Coelho, Paulo   lister les titres de cet auteur 
  L'auteur s'inspire ici de faits réels. Il nous raconte l'histoire de Maria, une Brésilienne partie à Genève dans l'espoir de devenir une danseuse de cabaret.
Malheureusement, le rêve tourne au cauchemar et la jeune fille en vient à se prostituer. Elle le fait cependant sans honte et y découvre ce qu'elle croit être la liberté.
L'auteur aborde un sujet dont il ne nous avait pas encore parlé, et il le fait avec brio. Il nous mène avec Maria dans un pèlerinage où nous découvrons la sexualité, mais aussi l'amour, le véritable amour.
C'est selon moi le meilleur roman de Coelho. Il nous offre une superbe réflexion qui nous montre l'envers du miroir en ce qui concerne les prostituées.
  Dytal (516 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Philosophie, Religion et Spiritualité TOP
Édition : Anne Carrière, 371 p.
   Date : 10/1/2003 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Paulo Coelho critiqué(s) sur le Guide

alchimiste (L')
démon et Mlle Prym (Le)
Maktub
Manuel du guerrier de la lumière
Onze minutes
pèlerin de Compostelle (Le)
Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j'ai pleuré
Véronika décide de mourir
zahir (Le)

 

En ligne : 1733 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site