Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Un gros livre est un grand mal » -- Callimaque, Fragments
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Nouvelles sous ecstasy
4 étoiles

    Beigbeder, Frédéric  lister les titres de cet auteur 
  J'ai bien aimé ce livre car il décrit cette drogue dure: l'ecstasy. Frédéric Beigbeder nous fait part de sa vie sous l'emprise de ce stupéfiant. Ce récit est réaliste, sa lecture est pertinente et on a envie de connaître l'issue de son devenir. Dans la nouvelle La première gorgée d'ecstasy, Frédéric Beigbeder nous évoque sa première expérience et nous fait une description précise de sa «première gorgée d'ecstasy». Il avala sa pilule d'ecstasy, 30 minutes s'écoulèrent, dans la demi-heure qui suivit, il eut une terrible vague de chaleur qui lui envoûta le cerveau. Il se sentait léger, heureux de vivre et sans soucis. La fête et le plaisir pouvaient commencer, il partit passer le reste de la soirée dans un club avec des inconnus, tout ce beau monde était convivial. Mais, la fin de soirée fut brutale avec le retour de l'esprit à la réalité.
  Tiboman (première critique)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 5/1/2008 ajoutez votre critique

Nouvelles sous ecstasy
4.5 étoiles

    Beigbeder, Frédéric  lister les titres de cet auteur 
  J'ai acheté samedi dernier au salon du livre de la jeunesse, à Troyes, un coffret contenant Windows on the World, L'amour dure trois ans, 99 francs et Nouvelles sous ectasy. Je n'avais jusqu'ici jamais lu de livres sur Beigbeder et, honte à moi, je n'avais jamais entendu parlé de lui. Il a fallu que je commence par Nouvelles sous ectasy, et là je me suis plongée dans des fous rires, notamment la nouvelle où il parle de son voyage en Thaïlande (quelle belle morale); bien sûr, certaines restent déconcertantes, comme « la nouvelle la plus dégueulasse de ce roman ». Je suis enchantée d'avoir trouvé cet auteur par le plus grand des hasards et j'espère qu'il ne me décevra pas.
  Loupiote (première critique)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 10/1/2006 ajoutez votre critique

Nouvelles sous ecstasy
3 étoiles

    Beigbeder, Frédéric  lister les titres de cet auteur 
  Il s'agit ici de nouvelles écrites entre 1990 et 1999, sous influence de l'ecstasy comme l'affirme l'auteur. Heureusement pour moi que ce n'est pas là le premier livre que j'ai lu de Beigbeder, parce que je serais sans doute scandalisée et je n'aurais pas envie de lire autre chose de lui. Dans ce recueil de nouvelles, l'auteur se présente comme un être tourmenté par le sexe, le sexe « sale », celui qui est fait sous l'emprise de la violence, des drogues et de l'alcool. Les personnages sont égocentriques et on nous présente des choses assez troublantes.
Mais pardonnons à notre auteur ce petit écart puisque nous savons qu'il n'est pas toujours ainsi, et qu'il a écrit ces nouvelles sous l'influence d'une drogue dure dont les effets sont souvent à déplorer.
  Dytal (516 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Gallimard, 101 p.
   Date : 1/1/2004 ajoutez votre critique

Nouvelles sous ecstasy
3 étoiles

    Beigbeder, Frédéric  lister les titres de cet auteur 
  Ce recueil regroupe des nouvelles que l'auteur aurait écrites sous l'influence de cette drogue et qu'il a déjà publiées dans des revues. Je dis «aurait», car je ne peux m'empêcher de voir dans ce titre accrocheur la démarche marketing et mensongère du publiciste qu'il fut, même si avant Beigbeder, il y a en a eu d'autres pour vanter l'utilisation de substances hallucinogènes. Mais bon, l'auteur n'oublie pas dans un avertissement au lecteur de dire que c'est pas bien, qu'il ne le fait plus et qu'il ne faut pas le faire!!! Ce titre reprend l'univers beigbedérien connu : fêtes parisiennes, orgies de fric, de sexe, de drogue. Bref, rien de nouveau!
Cependant, j'ai aimé l'humour, le sens de la dérision et du ridicule de nouvelles comme « Le jour où j'ai plu aux filles », « La nouvelle la plus dégueulasse de ce recueil » et « Extasy à Go-Go »! À lire pour découvrir un personnage et un univers!
  Christelle Divry (832 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Folio, 687 p.
   Date : 4/1/2002 ajoutez votre critique

Nouvelles sous ecstasy
3.5 étoiles

    Beigbeder, Frédéric  lister les titres de cet auteur 
  Les nouvelles de ce recueil auraient été écrites sous l'influence de l'ecstasy. La lecture ne permet de pas de le dire. Néanmoins, il est sûr que l'auteur joue bien le jeu alors. Ces diverses nouvelles, courtes, comme le recueil, sont des illustrations des effets de cette drogue de synthèse. Comme avec les autres livres de l'auteur, on a l'impression qu'il est toujours en train de nous vendre quelque chose, avec ses phrases percutantes, ses phrases qui tiennent du vécu, parfois. Il me fait penser un peu ici à Bret Easton Ellis, l'auteur d'American psycho. Tout comme les héros d'Ellis, Beigbeder se pose des questions (enfin, c'est vite dit), consomme de la drogue (l'ecstasy pour le Frenchie, de la coke pour l'Américain) et vit dans un monde friqué. Et la ressemblance, et c'est là que je trouve cela le plus frappant, dans la qualité du recueil. Ces nouvelles n'ont rien de bien passionnant, elles se laissent lire sans déplaisir, mais sans engouement particulier. Et j'ai comme l'impression que cela était voulu par l'auteur pour faire l'analogie avec les effets de la MDMA (nom savant pour l'ecstasy), tout comme le fait Ellis. Sans déplaisir ni engouement particulier.
  Cédric Blanchard (308 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique

Nouvelles sous ecstasy
2 étoiles

    Beigbeder, Frédéric  lister les titres de cet auteur 
  Dans ce petit recueil de nouvelles écrites soi-disant sous l'influence de cette «drogue de l'amour», chaque histoire raconte un délire de l'auteur, allant de la rencontre en boîte à la vision du chauffeur de la princesse Diana et de Dodi Al Fayed.
Les nouvelles sont très inégales et le plus souvent très décevantes. Cela sent à plein nez le bouquin commercial. Cependant quelques passages peuvent être un mieux réussis et permettent péniblement de décrocher le 2,5! Je trouve en plus le choix de la première nouvelle très peu judicieux car j'ai failli refermer le bouquin après ça, mais je me suis dit que vu le faible nombre de pages, je pouvais bien continuer, histoire de voir. Finalement, mon impression, bien que ce ne soit pas le même livre, rejoint beaucoup celles de Josée et Solenn (pour L'amour dure 3 ans) à propos du style d'écriture de cet auteur. Décevant!
  Joëlle Hervy (26 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Frédéric Beigbeder critiqué(s) sur le Guide

99 F
amour dure trois ans (L')
Dernier inventaire avant liquidation
égoïste romantique (L')
Mémoires d'un jeune homme dérangé
Nouvelles sous ecstasy
Premier bilan après l'apocalypse
Vacances dans le coma
Windows on the world

 

En ligne : 561 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site