Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Nous sommes ce que nous lisons » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Ma vie ne sait pas nager
5 étoiles

    Turgeon, Élaine  lister les titres de cet auteur 
  Geneviève a le mal de vivre et décide de mettre fin à ses jours dans la piscine de son école secondaire. Elle laisse dans le deuil son père, sa mère et surtout sa soeur jumelle, Lou-Anne. Dans la première partie du livre, nous assistons à la fin de Geneviève ainsi qu'à ses états d'âme par le biais de son journal et ses poèmes et en parallèle, aux émotions de sa soeur, qui vient tout juste d'apprendre la mort de Geneviève.
Dans la seconde partie, c'est d'un côté les étapes de l'acceptation de la part des parents, et la reconstruction de Lou-Anne. C'est beau, c'est doux, c'est un hymne à la vie, à la communication dans une famille. Mais plus que tout, c'est le constat que la vie est belle, mais que, souvent, les jeunes suicidaires veulent simplement mettre fin à leur souffrance sans comprendre que la mort est irréversible.
C'est un très beau livre sur le suicide, un livre tout à fait dédié aux jeunes; j'avais peur que le sujet soit lourd pour des jeunes adolescents, mais ce n'est pas le cas. Le sujet est abordé avec brio et amène les jeunes à tenter de s'en sortir, à communiquer son mal d'être avec les siens.
L'auteure raconte, au début du roman, qu'elle avait 15 ans lorsqu'elle a voulu s'anéantir, mais qu'elle avait choisi la vie. Sincèrement, je crois que ce roman pourrait aider beaucoup de jeunes et moins jeunes qui éprouveraient le désir de porter la main sur soi. Toutes mes félicitations, madame Turgeon!
  Dytal (516 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Québec Amérique, 134 p.
   Date : 6/1/2006 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Élaine Turgeon critiqué(s) sur le Guide

Ma vie ne sait pas nager

 

En ligne : 255 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site