Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La vie puise dans l’écriture et les livres s’inspirent de la réalité » -- Enrique Vila-Matas
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Lord of the ringards
3 étoiles

    Henry , Beard et Douglas C. Kenney  lister les titres de cet auteur 
  Tout le monde connaît Le seigneur des anneaux. Gandalf, Frodon, Bilbon et Sauron sont des noms connus, dont le souvenir a été ranimé par le film. Mais connaissez-vous Grandpaf, Fripon, Bidon et Salkon? Quand les Hobbits deviennent des Grossbits et qu'il faut sauver non plus les Terres du milieu mais les Paires du milieu, le lecteur se fait embarquer pour une histoire abracadabrantesque.
Le but de l'œuvre était de parodier Le seigneur des anneaux, et les grands moments du livre sont présents. Et toute la magie, tous les effets grandioses du livre sont démontés par les deux auteurs. Finie la quête pour détruire le Mal, là, on est plutôt dans le registre : « les bidochons partent en vacances! » Quant à l'humour, jouant sur les mots et sur les situations absurdes, il est assez particulier. Mais pas désagréable pour autant.
Néanmoins, je ne vois pas que des points positifs. En effet, la version originale date de 1969, la traduction de 2001 et ça se sent. Les traducteurs ont tout mis à la sauce française. Les références sont actuelles : Coluche, Axel Bauer, des chansons françaises, et j'en passe. À un tel point que l'histoire se décrédibilise. On a parfois du mal à rire de ces jeux de mots parce qu'ils sont improbables. Non seulement par rapport à la date de l'ouvrage (Star Wars n'existait pas à l'époque, par exemple) mais aussi parce que ces références sont de « notre monde » bien loin de celui du Seigneur des anneaux. Et justement, le problème est là, puisque l'on perd ce décalage entre les deux.
Amusant mais sans non plus être hilarant, et ayant le mérite de parodier Le seigneur des anneaux (ce qui n'était pas une mince affaire), ce livre se laisse lire, pour passer une soirée-détente.
  Cédric Blanchard (308 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Humour TOP
   Date : 4/1/2002 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Beard Henry critiqué(s) sur le Guide

Lord of the ringards

 

En ligne : 541 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site