Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Lire au lit ferme et ouvre à la fois le monde autour de nous » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Je vous demande le droit de mourir
zéro

    Humbert, Vincent  lister les titres de cet auteur 
  J'ai vraiment aimé ce livre, je l'ai lu en deux jours c'est pour dire, quel courage de la part de ce jeune homme et de sa maman Marie Humbert, à travers ce livre Vincent exprime ce qu'il a sur le cœur, du haut de ses 23 ans au moment de l'écriture du livre, il exprime avec force ce qu'il ressent, il parle comme un jeune homme de son âge utilisant parfois des mots crus mais avec tellement de justesse. Il a même réussi à me faire rire à certains passages, d'ailleurs il le dit lui-même ce livre n'est pas destiné à ce que l'on ait pitié de lui, qu'on s'apitoie sur son sort ou à faire pleurer dans les chaumières, ce n'est pas son but, il a juste cherché à nous exprimer ce qu'il ressentait depuis son accident, l'évolution qu'il voyait jour après jour.
Pour terminer vous comprendrez évidemment que je ne peux pas mettre de note à ce genre de livre, ça serait incorrect de ma part de faire cela, la seule chose que je dirais c'est que ce livre m'a beaucoup fait réfléchir sur l'euthanasie et j'ai beaucoup aimé la façon de s'exprimer de ce jeune homme, si vous pouvez le lire un jour faites-le; personnellement c'est mon coup de cœur, je ne suis pas prête d'oublier ce livre et je vais le garder très précieusement.
  Audreyzaz (6 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Faits vécus TOP
   Date : 3/1/2008 ajoutez votre critique

Je vous demande le droit de mourir
indisponible

    Humbert, Vincent  lister les titres de cet auteur 
  J'ai vraiment aimé ce livre, je l'ai lu en deux jours c'est pour dire, quel courage de la part de ce jeune homme et de sa maman Marie Humbert, à travers ce livre Vincent exprime ce qu'il a sur le coeur, du haut de ses 23 ans au moment de l'écriture du livre, il exprime avec force ce qu'il ressent, il parle comme un jeune homme de son âge utilisant parfois des mots crus mais avec tellement de justesse. Il a même réussi à me faire rire à certains passages, d'ailleurs il le dit lui même ce livre n'est pas destiné à ce que l'on ait pitié de lui, qu'on s'apitoie sur son sort ou à faire pleurer dans les chaumières, ce n'est pas son but, il a juste cherché à nous exprimer ce qu'il ressentait depuis son accident, l'évolution qu'il voyait jour après jour.
Pour terminer vous comprendrez évidemment que je ne peux pas mettre de note à ce genre de livre, ça serait incorrect de ma part de faire cela, la seule chose que je dirais c'est que ce livre m'a beaucoup fait réfléchir sur le sujet de l'euthanasie et j'ai beaucoup aimé la façon de s'exprimer de ce jeune homme, si vous pouvez le lire un jour s'il vous plait lisez-le, personnellement c'est mon coup de coeur, je ne suis pas prête d'oublier ce livre et je vais le garder très précieusement.
  Audreyzaz (6 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Faits vécus TOP
   Date : 2/1/2008 ajoutez votre critique

Je vous demande le droit de mourir
4.5 étoiles

    Humbert, Vincent et Frédéric Veille   lister les titres de cet auteur 
  À peu près tout le monde se souvient de ce jeune auteur, Vincent Humbert, jeune sapeur-pompier, victime d'un accident de la route en 2000. Neuf mois de coma, tétraplégique, aveugle et muet depuis 3 ans, mais lucide, donc capable de mesurer la souffrance, l'isolement et la non-existence.
Sa mère a vécu quotidiennement à ses côtés, abandonnant son travail pour venir loger à proximité du centre hospitalier où son fils est accueilli. Un espoir fou est né du rétablissement d'une communication que rien ne laissait présager. La méthode est à la fois simple et pathétique : quand on énonçait lentement et à haute voix l'alphabet, Vincent Humbert exerçait une pression de la main quand la lettre qu'il désirait était évoquée. Les lettres sélectionnées formaient des mots, puis des phrases qu'il fallut plusieurs mois pour rendre compréhensibles. C'est par ce moyen qu'il adressa une lettre au président de la République et écrivit son livre. Quand toute perspective d'amélioration s'est évanouie, sa demande est devenue claire et déterminée : il voulait qu'on l'aide à en finir avec ce qu'il considérait comme une non-vie. « Je suis mort depuis le jour de mon accident ».
Les mots sont simples, le style concis mais percutant, touchant. Ce que l'on découvre dans ces pages s'avère d'une grande pudeur et d'une force émotive intense. La lecture de ce livre laisse un gros noeud dans la gorge et des réflexions plein la tête.
Le meilleur moyen d'être sincèrement ému(e) par ce livre et d'en sortir grandi c'est d'aller au-delà des préjugés commerciaux que l'ont peut avoir, puisque là encore, des esprits médisants (ou plutôt de petits esprits) diront que ce n'est qu'une littérature médiatique et de simplement le lire.
Je ne cache pas pour ma part une parfaite adhésion à la volonté d'un Vincent Humbert et de tant d'autres. Quand plus rien n'est possible, le droit à la mort se doit d'être offert, si l'on peut estimer que la mort est un droit. Un droit que j'espère pour moi-même, au cas où ! Peut-être le fait de l'avoir approchée de si près me permet de prétendre ne pas avoir réellement de crainte excessive à ce sujet.
DEPUIS : Les députés ont voté à l'unanimité la proposition de loi qui définit un droit au « laisser mourir » et refuse l'acharnement thérapeutique, sans légaliser l'euthanasie. Cette proposition de loi prévoit que les traitements ne doivent pas être poursuivis « par une obstination déraisonnable ». Elle stipule qu'une personne en phase terminale peut décider « de limiter ou d'arrêter tout traitement » et autorise l'administration de médicaments anti-douleur, même s'ils accélèrent le décès.
  Christiane Mélin (332 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Faits vécus TOP
   Date : 5/1/2007 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Vincent Humbert critiqué(s) sur le Guide

Je vous demande le droit de mourir

 

En ligne : 29 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site