Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Une bibliothèque est un hôpital pour l’esprit. » -- Inscription dans l’ancienne bibliothèque d’Alexandrie
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
J'enterre mon lapin
4 étoiles

    Barcelo, François  lister les titres de cet auteur 
  « Beausoleil c'est un beau nom je trouve. En été sur tout. Puis en hiver aussi des fois. Moi c'est Sylvain Beausoleil que je m'appelle. Je suis pas un vrai débile. Je suis rien qu'un déficient. Je le sais parce que la première fois que j'ai été chez ma travailleuse ça fait long tant elle avait des pages sur son bureau. Elle a dit Tiens tu es D A 1 j'aurais jamais pansé. »
C'est sur ce début à la Howard Buten (Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué) que commence le journal de ce drôle de personnage. On comprend rapidement la raison de cette drôle d'orthographe : quelqu'un lui a offert un ordinateur sur lequel est désactivé le correcteur syntaxique, mais où l'orthographe est automatiquement corrigée. Le choc passé, on réussit pourtant à vivre le récit beaucoup mieux que si la lisibilité orthodoxe en avait été assurée. C'est une expérience toute simple.
La trame pourrait être dramatique pour qui a lu La chair disparue puisque Sylvain travaille au bureau de gestion des greffes d'organes. Il profite d'un programme d'insertion des personnes handicapées. Son travail consiste à placer les lettres de réponses aux potentiels bénéficiaires dans les enveloppes préadressées. Justement, un de ces clients découvre que Sylvain peut l'aider à construire un commerce très lucratif.
À lire en une soirée. C'est léger et pourtant dérangeant. Allez donc savoir si ce n'est cette habile façon de traiter l'orthographe...

  Sylvie Roussy (9 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : vlb éditeur, 133 p.
   Date : 3/1/2003 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de François Barcelo critiqué(s) sur le Guide

Bonheur Tatol
Bossala
Chroniques de Saint-Placide-de-Ramsay
Chroniques de Saint-Placide-de-Ramsay
Écrire en toute liberté
J'enterre mon lapin
Rire noir
Tant pis

 

En ligne : 801 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site