Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Il n'y a pas de vraies et de fausses lectures, ou de bonnes et de mauvaises, mais des tas de lecteurs avec des sensibilités bien différentes… » -- Dominique Demers
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Ghost World
4 étoiles

    Clowes, Daniel  lister les titres de cet auteur 
  Un premier abord plutôt négatif : la bande dessinée se décline en noir, blanc et vert pâle qui lui donne un air triste de néon sale. Les personnages sont particulièrement moches! Les moues des personnages ne vous incitent pas à les aborder; bref, Daniel Clowes a calqué son dessin sur l'état d'âme d'Enid, son héroïne féminine qui, coincée entre l'adolescence et l'âge adulte, erre telle un fantôme au milieu d'un monde qui ne l'intéresse pas. Même ses blagues de potache la fatiguent!
Finalement, la façon dont Clowes traite le sujet offre une telle symbiose avec le malaise d'Enid que cela en devient génial!
Encore plus réussie est l'adaptation cinématographique de la BD, à laquelle Daniel Clowes a évidemment participé, par le réalisateur américain Terry Zwigoff. On tombe cette fois dans un univers très kitsch qui offre à Enid encore plus d'étoffe que dans la BD. La version cinématographique est beaucoup plus soft au point de vue du vocabulaire mais elle a cependant été interdite aux mineurs de moins de 17 ans! Les films sur l'adolescence sont donc réservés à ceux qui en sont sortis! Dommage!
  Christelle Divry (832 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Bandes dessinées TOP
   Date : 2/1/2003 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Daniel Clowes critiqué(s) sur le Guide

Ghost World

 

En ligne : 1568 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site