Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La vie puise dans l’écriture et les livres s’inspirent de la réalité » -- Enrique Vila-Matas
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Debout les morts
2 étoiles

    Vargas, Fred   lister les titres de cet auteur 
  Décidément, je n'aime pas cette auteur. C'est le second et dernier livre que je lis d'elle. Elle est confuse et en plus, je ne trouve ni suspens ni originalité dans ses romans. Je reconnais qu'elle a un style mais vraiment, je n'accroche pas.
  La croquette (138 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : 4/1/2006 ajoutez votre critique

Debout les morts
4 étoiles

    Vargas, Fred  lister les titres de cet auteur 
  C'est le premier livre de Fred Vargas que je lis. Probablement pas le dernier.
Qualités : humour et tendresse pour ses personnages. Et pourtant l'histoire est plutôt noire.
Sophia Siméonidis, cantatrice sur le retour, trouve un beau matin dans son jardin un hêtre qui ne s'y trouvait pas la veille. Son mari s'en fout, ses quatre voisins folkloriques vont l'aider à expliquer cette énigme. Puis elle disparaît corps et biens. Cela se passe à Paris, cela pourrait aussi bien se passer dans n'importe quelle petite ville occidentale.
L'auteur a des lettres : elle est archéologue.
Les voisins de la cantatrice sont pour leur part trois historiens (spécialisés : 1° magadalénien; 2° Moyen-Âge 3° Première Guerre mondiale) et le numéro 4 est flic (peu recommandable) à la retraite. Tout cela donne un cocktail amusant.
  Guy Capelle (559 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Viv. Hamy, 270 p.
   Date : 4/1/2005 ajoutez votre critique

Debout les morts
3 étoiles

    Vargas, Fred  lister les titres de cet auteur 
  Le secret de ce succès : d'abord une bonne promo des éditeurs et quelques étagères surélevées dans les librairies. Ensuite, un retour à une mécanique d'intrigue délaissée depuis quelques années, celle du doute inviolable sur 250 pages, du retournement de dernière minute qui n'est qu'une fausse piste et d'une voie vers un second retournement proche du premier qui ne laisse pas le temps de respirer au lecteur. Une mécanique ultra-schématisée chère à la génération « club des 5 ». Cette belle mécanique prend du plomb dans l'aile avec les surdoses d'heureuses coïncidences et les trop nombreux hasards qui mènent au dénouement final. Besoin d'une voiture pour fuir? Il se trouve que justement quelqu'un vient d'en garer une sans la fermer et en laissant les clefs sur le contact. Besoin d'informations? Des témoins quasi amnésiques se souviennent brutalement de détails infimes plus de 10 ans après les faits et pour les beaux yeux d'un type qui n'est même pas flic et en qui ils n'ont aucune raison de faire confiance. Besoin d'égarer le lecteur? Liste complète de coïncidences malencontreuses pour des personnages incidents que tout accable. Noyer pour mieux égarer.
Bref, la mécanique d'intrigue règne. Trop, même. Belle enveloppe épidermique sans points noirs cousue sur le squelette anémique d'une narration qui se cherche (en vain) de la première à la dernière page. Aucune originalité là-dedans, juste une tentative d'égalitarisme au forceps de la part de ce que Houellebecq appelle assez justement : « les ultimes résidus de la chute du féminisme ». Conduire et passer les vitesses comme un mec, parler comme un mec, raconter des histoires de mecs en espérant se voir pousser des couilles virtuelles et faire valider un concept post-soixante-huitard mort-né et obsolète depuis 30 ans!
L'entreprise est de taille, pas le maître d'oeuvre.
Je me demande bien pourquoi les critiques et quarts de couv' misent autant sur le statut d'« historienne médiéviste » de Vargas puisque rien n'est exploité dans ce sens sinon une qualité professionnelle de l'un des personnage en perpétuelle rédaction d'une thèse dont on n'apprend strictement rien. Aucun lien direct avec la mécanique d'intrigue, pas plus qu'avec la « narration » (j'insiste sur les guillemets). D'ailleurs, ce détail est totalement fondu dans la masse des « chercheurs » de la « baraque pourrie », tous affublés des mêmes occupations couvrant diverses périodes, y comprit le non-agrégé « parrain » faisant office de pseudo-ethnologue dans la catégorie contemporain.
La narration sans style et en perpétuelle quête d'aboutissement est calibrée pour un « tous publics » prime-time de fin de semaine sur les canaux hertziens de la télé-poubelle. Jamais un mot plus haut que l'autre, utilisation de l'argot et des grossièretés au compte-gouttes. Une belle fiction du mardi soir sur France3 dont les personnages sont à peu près aussi réalistes que le basset « télé Z » utilisé pour la promo des sponsors.
Le plus insupportable reste la vision féminine du monde masculin dont la narration est imbibée. Mais après tout pourquoi pas? Le porno est bien une vision totalement masculine du plaisir féminin et complètement déconnecté de la réalité. Là-dessus, personne ne trouve rien à redire. Quand à l'inviolabilité des domaines réservés comme le polar, la loi de la majorité règne. Le polar est avant tout une affaire d'homme dont l'originalité et l'avenir dépendent de tout autre chose qu'un vulgaire changement d'angle.
  François Rosso (première critique)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : 1/1/2003 ajoutez votre critique

Debout les morts
2.5 étoiles

    Vargas, Fred   lister les titres de cet auteur 
  Il faut que j'arrête de lire des policiers, car ce genre n'est pas pour moi. J'ai entendu le plus grand bien de Fred Vargas, je me dis : « Bon, tu vas essayer! » et finalement, je m'ennuie!
Une cantatrice d'opéra remarque un jour dans son jardin un arbre qui n'était pas là la veille. Elle pense que quelque chose est caché sous ce jeune arbre et en parle à un voisin qui vit avec deux autres loufoques et un ancien inspecteur de police... puis elle disparaît!
Les trois jeunes se chargent de l'enquête pour découvrir une histoire de jalousie. Les méchants ne sont pas les méchants et finalement, il faut se méfier des gentils!
Cela est très réducteur de ma part, je le sais, mais seuls les trois jeunes m'ont amusée et on peut dire que Fred Vargas ne manque pas d'humour mais je reste toujours sur ma faim avec un polar!
  Christelle Divry (832 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Pocket, 283 p.
   Date : 4/1/2002 ajoutez votre critique

Debout les morts
4 étoiles

    Vargas, Fred   lister les titres de cet auteur 
  Le premier personnage de ce roman est un arbre... Un hêtre que Sophia Siméonidis découvre un beau matin dans son jardin. Si son mari n'y prête pas attention, l'ex-cantatrice n'a de cesse de s'interroger sur le sens de cette apparition. Elle trouve un soutien inattendu auprès de ses nouveaux voisins, trois jeunes historiens dans la panade qui louent la « baraque pourrie » jouxtant sa maison. Ils seront les premiers à s'inquiéter lorsque Sophia disparaît brutalement. À cet arbre mystérieux et à la disparition de la cantatrice s'ajoutent l'indifférence suspecte du mari, le souvenir d'un ancien amant, la découverte d'un corps calciné, l'arrivée d'une nièce avec enfant et bagages...
Debout les morts est un polar à la française qui mêle habilement intrigue et humour. Les trois historiens se perdent en querelles futiles et irrésistibles sur leurs domaines de recherche respectifs, et cohabitent avec un vieux flic bourru. Si l'intrigue débute de manière originale, la trame prend ensuite une tournure plus classique, mais l'on suit tout de même avec intérêt l'enquête entamée par ces sympathiques marginaux. On regrette cependant que l'auteur néglige le climat d'angoisse, qu'elle ne tire pas plus parti de cette vieille maison délabrée... Mais Debout les morts tient ses promesses malgré tout en nous offrant un très bon moment de lecture grâce à des personnages attachants et à un suspense qui ne se dément jamais!
  Solenn Donnio (13 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Pocket, 283 p.
   Date : 4/1/2002 ajoutez votre critique

Debout les morts
4.5 étoiles

    Vargas, Fred  lister les titres de cet auteur 
  Deuxième roman de Fred Vargas que je lis et deuxième enchantement, enfin un Français qui sait écrire des polars! Et surtout, saluons-le, c'est rare, une FEMME!
L'action se passe à Paris dans une maison délabrée récupérée par trois hommes « dans la merde ».
Des voisins sans histoire, a priori, et pourtant.
Un arbre, plus exactement, un hêtre, va tout bouleverser.
Et là, vous vous dites : c'est nul son histoire! Oui, c'est vrai, mais le génie de Fred Vargas réside justement là : d'une histoire banale, elle crée de vrais rebondissements, un suspense haletant jusqu'à la dernière page.
Mais surtout, une galerie de personnages; il n'y a pas un champion, mais plein de héros ordinaires. Un descriptif des personnages jouissif, une magie du verbe orgasmique. Bref, vous l'aurez compris, c'est le pied.
Des références historiques qui en plus vous donnent l'illusion, le bonheur, l'impression (faites vôtres choix) de vous cultiver.
  Sylvie Schepens (première critique)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique

Debout les morts
5 étoiles

    Vargas, Fred  lister les titres de cet auteur 
  C'est simple. Au delà du bouquin policier, il y a un style, un rythme et une ambiance qui nous font tomber sous le charme... Fred Vargas ne fait pas que du policier, elle fait aussi du Fred Vargas et l'on ne s'en lasse pas. INCONTOURNABLE!
  Serge Martinez (2 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Fred  Vargas critiqué(s) sur le Guide

armée furieuse (L')
armée furieuse (L')
Ceux qui vont mourir te saluent
Dans les bois éternels
Debout les morts
homme à l'envers (L')
homme aux cercles bleus (L')
homme à l'envers (L')
Pars vite et reviens tard
Sous les vents de Neptune
Sous les vents de Neptune

 

En ligne : 1033 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site