Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Lire au lit ferme et ouvre à la fois le monde autour de nous » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Ceux qui ne dormaient pas : Journal, 1944-1946
3.5 étoiles

    Mesnil-Amar, Jacqueline  lister les titres de cet auteur 
  «C'est l'histoire d'une attente, emblématique de ce temps-là. Attendre et ne pas savoir : une torture. Il s'ouvre sur la soirée du 18 juillet 1944. [...] André Amar n'est pas rentré de la nuit. Il est membre de l'Armée juive, un mouvement de résistance juif sioniste, créé en 1941 à Toulouse. Arrêté, il a été déporté par le dernier convoi quittant la France pour les camps. [...] Avec une quinzaine d'autres, il s'échappe du convoi près de Saint-Quentin.»
Durant ces 37 jours d'absence, l'auteur écrit ses impressions, ses doutes et ses souvenirs heureux et malheureux.
Je commence à connaître le sujet et je n'ai eu aucune surprise. Si je lis encore ce genre de livre, c'est que je pense qu'il ne faut pas oublier pour ne pas recommencer. Ce qui n'est pas une raison pour se lamenter et mettre tout le monde dans le même sac.
A l'époque où le livre est sorti, il n'a eu aucun succès. «On ne pouvait pas tout dire parce qu'on ne pouvait pas tout entendre. Plus qu'un tabou à transgresser, il y avait une indifférence à surmonter. [...] Les déportés de retour des camps l'avaient senti avant les autres. Dès leur arrivée, ils voulaient raconter mais on ne les écoutait pas. Leurs vérités étaient trop embarrassantes. Ils en déduisirent qu'elles étaient irracontable et se cloîtrèrent dans leur terrifiant secret jusqu'aux années 1970.»
Extraits de la préface de Pierre Assouline. Voilà deux personnes qui écrivent très bien. Traduction : ils en rajoutent et font dans le pathos.
Lisez plutôt Une vie de Simone Veil. Dans les camps, elle y était, elle est juive et sait rester digne et sobre.
Oui, je sais, je rabâche. C'est un des privilèges de l'âge dont j'aime abuser. A force, quelqu'un finira bien par le lire, ce livre !!! Les juifs ont payé une très lourde tribu, c'est vrai. Ils n'étaient pas les seuls et je ne connais pas très bien le problème pour les autres et les roms en particulier.
  médée66 (173 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Stock, 2009, 216 p.
   Date : 7/1/2010 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Jacqueline Mesnil-Amar critiqué(s) sur le Guide

Ceux qui ne dormaient pas : Journal, 1944-1946

 

En ligne : 2374 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site