Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La lecture dissipe la sécheresse, active les facultés, déchrysalide l'intelligence et met en liberté l'imagination » -- Antoine Albalat
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Cent ans de solitude
5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  Cette histoire va se passer sur une période d’environ cent ans. Le cadre en est un pauvre petit village quasi abandonné de tous, sauf de quelques marchands arabes et des saltimbanques.
Un jour, on créera une ligne de chemin de fer, mais elle disparaîtra en même temps que l’activité de la seule société qui s’y sera installée.
Tout commence avec un couple dont le mari s’appelle José Arcadio Buendia et la femme, Ursula. Ils auront deux fils, très différents l’un de l’autre, aux noms d’Auréliano et de José Arcadio. À partir de là, au fur et à mesure des mariages, nous allons trouver de nouveaux Arcadio Buendia « le second » et des Aureliano Buendia « le second », et des troisièmes, à commencer par le colonel Aureliano Buendia qui passera toute sa vie à lutter contre le pouvoir central corrompu. Il y aura aussi des Rebecca et d’autres femmes, sœurs ou épouses, plus jolies les unes que les autres. Certains seront riches, d’autres pauvres, mais ce qui les caractérise tous, c’est l’attirance qu’ils ont pour les femmes au point de parfois rendre les choses assez compliquées.
Nous sommes ici dans un pays plus que latin et les mœurs sont plutôt larges, même si on y est catholique.
Ce livre est plein de mouvements et de couleurs, les personnages, bien souvent sont aussi luxuriants que la nature environnante, quand elle le veut bien et ne s’abandonne pas à de très graves sécheresses.
Ceci est un livre à lire absolument! Un chef-d’œuvre de la littérature mondiale du vingtième siècle.

Suggestion(s) de lecture :

Du même auteur : Chronique d'une mort ancée
  Hubert Viteux (225 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Romance TOP
Édition : Points, 1968, 437 p.
   Date : 7/1/2007 ajoutez votre critique

Cent ans de solitude
5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  Cent ans de solitude est mon livre de chevet.
À la première lecture, je n'ai pas pu poser le livre, et ensuite, j'ai repris sa lecture au moins cinq fois en boucle. Cent ans de solitude est, pour moi, le chef-d'oeuvre des chef-d'oeuvres.
J'ai lu dans une critique que qui connaissait La maison des esprits d'Isabel Allende… etc.
Je me permets de presque m'indigner; García Márquez a écrit Cent ans de solitude une bonne vingtaine d'années avant la parution de La maison des esprits. Certes La maison des esprits est un joli livre, mais TRÈS influencé par García Márquez.

Suggestion(s) de lecture :

Le paradis des chevaux de Jane Smiley
  Cetirene (première critique)
 
Genre : Romance TOP
Édition : Rivages, 2003, 736 p. , ISBN : 2743611138
   Date : 9/1/2006 ajoutez votre critique

Cent ans de solitude
4.5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  À la fois héritier de la tradition orale et des grands récits de fondation, Cent ans de solitude est le roman par excellence où la réalité et le rêve s'entrecroisent perpétuellement pour donner naissance au mythe.
Du point de vue du mythe, ce n'est pas tant la malédiction des Buendia qui précipite la chute mais bien l'ouverture de Macondo au temps historique. Melquidades et José Arcadio Buendia en sont les hommes de connaissance. Et lorsque viendra le temps des révolutions et du chemin de fer, leur enseignement sera délaissé. L'Histoire ne s'impose pas à Macondo, elle se teinte de couleur locale (les 3.000 morts de la grève des bananeries ne sont qu'une étape dans l'histoire des Buendia) même si elle est l'instrument du destin (l'assassinat des dix-sept fils de José Arcadio).
Cent ans de solitude, c'est aussi et surtout la chronique des histoires individuelles des membres de la famille Buendia qui tous participent, à leur manière, à l'aboutissement : la perte du paradis originel. Fidèle au mode de narration du récit mythique, García Márquez boucle ainsi son roman par la répétition de l'inceste initial et l'accession à la connaissance (Aureliano déchiffre enfin le manuscrit de Melquidades) tragique d'un destin où tout était écrit.
Le temps du récit progresse sur le mode de la spirale : les descendants sont dotés des mêmes défauts et qualités que ceux de leurs ancêtres, les événements procèdent par répétition et l'auteur alterne les sauts en avant et les retours au passé en une subtile alchimie d'où émergera le destin inéluctable prédit par Melquidades.
  Christiane Mélin (332 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Romance TOP
Édition : Seuil, 460 p. , ISBN : 202023811X
   Date : 3/1/2006 ajoutez votre critique

Cent ans de solitude
5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  Gabriel García Márquez est un auteur colombien, prix Nobel de la littérature; son roman le plus connnu est Cent ans de solitude. Pour ceux qui connaissent La maison aux esprits de Isabel Allende, l'écriture, tout en étant différente, y ressemble et c'est ce qui fait le formidable de son oeuvre. C'est un livre qui s'étend sur un siècle environ si ce n'est plus. L'auteur a joué sur les mots, les situations, les prénoms pour confondre le lecteur, et c'est ce qui fait le bonheur du livre. Les personnages sont attachants, épiques, cocasses. L'histoire ne peut être contée, la résumer serait en dire trop. L'histoire de la famille Buendia ne commence jamais et finit inopinément.
Je vous conseille de le lire si vous ne le connaissez pas car c'est un des meilleurs livres que j'aie jamais lus et l'auteur est excellent.

Suggestion(s) de lecture :

Gabriel García Márquez a écrit de nombreux romans et ils sont tous aussi bien écrits. Je vous conseille notamment Journal d'un enlèvement .
  Noémie (première critique)
 
Genre : Romance TOP
   Date : 2/1/2004 ajoutez votre critique

Cent ans de solitude
4.5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  Macondo est un petit village perdu au milieu de nulle part. José Arcadio Buendia en est le fondateur. Mais le village remonte à des temps illustres, et il a eu le temps de connaître toutes sortes d'évènements: guerres, fléaux, construction et destruction, dynastie marquante et amours. Macondo, c'est un village qui a su rester en dehors du monde et a suivi l'évolution de loin. De la naissance du village à sa déchéance, on suit les pionniers et le village tout au long de sa vie.
Gabriel García Marquez est fou. Si vous avez lu L'automne du patriarche, vous le savez déjà, mais la lecture de ce roman le confirmera. L'auteur ne fait que dans la démesure. Macondo est un petit village. Qu'importe, de là partiront les plus grands combattants du pays. Les guerres n'ont pas de but, pas d'importance tant que l'on s'en aperçoit après coup. Les incestes? Tant qu'on ne le dit pas. La pierre philosophale? Passons donc notre vie à en découvrir son secret. Les Buendia, c'est une famille de fous. Mais, par delà les apparences démesurées, la genèse de Macondo, c'est celle de tout un pays, de toute une culture. Macondo est coupé du monde, qu'importe, son pays dictatorial aussi. Les Buendia sont la famille fondatrice et adulée, nostalgique d'un passé héroïque. Comme leur pays en pleine décadence.
Il n'est pas facile de parler de ce livre tant il foisonne, tant l'histoire est dense. Elle n'est pas toujours facile à lire. Les personnages ont des noms composés qui se recoupent, il y a des retours en arrière. Mais finalement, avec de la concentration, on arrive à suivre et on y prend vraiment du plaisir. L'épopée est grandiose, les personnages sont fous et ne font que dans la démesure. Les fondateurs de Macondo ont créé un mythe, et à travers la descendance, à travers la vie du village, on voit évoluer ce mythe, jusqu'à ce que la dernière page se tourne et que tout finisse par retomber dans la solitude.
Foisonnant et fou, ce livre emportera le lecteur dans un monde délirant et génial.
  Cédric Blanchard (308 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Romance TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique

Cent ans de solitude
5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  Un monde extraordinaire, mystique, drôle, envoûtant; un style surprenant et très agréable à lire.
Conseil: faire un arbre généalogique pendant la lecture.
  Noémie Halfen (première critique)
 
Genre : Romance TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique

Cent ans de solitude
5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  Je ne suis pas très douée pour faire un compte rendu, il y a tellement d'histoires dans ce roman que je ne peux qu'une chose pour vous, c' est de vous encourager vivement à le découvrir.
Suggestions de lecture: tous les romans du même auteur, aucun ne m'a jusqu'à présent déçu.
  Gwenaëlle Doumont (première critique)
 
Genre : Romance TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique

Cent ans de solitude
4.5 étoiles

    Márquez, Gabriel García  lister les titres de cet auteur 
  La famille Buendia, toute une lignée !!! Le fondateur qui rêvait de prouver l'existence de Dieu en le photographiant. Un fils guerrier, qui perdit toutes ses guerres et fit 17 enfants, tous des mâles. Une fille, la plus belle femme du monde, et plusieurs autres personnages tous plus bizarres les uns que les autres.
Une oeuvre magistrale d'un auteur qui a reçu, en 1982, le Prix Nobel de littérature. Personnages innoubliables, mythiques. Des événements dramatiques, mais toujours allégés grâce à l'humour, souvent cynique, de Garcia Marquez. La douleur de plusieurs vies brisées par le destin, enveloppées de fantaisies, de magie et de folie.
À lire absolument si vous aimez les longs voyages dans des contrées légendaires.
  Marie-Josée Drolet (21 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Romance TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Gabriel García Márquez critiqué(s) sur le Guide

12 contes vagabonds
amour au temps du choléra (L')
Cent ans de solitude
Chronique d'une mort annoncée
De l'amour et autres démons
Douze contes vagabonds
funérailles de la grande mémé [Les
incroyable et triste histoire de la candide Erendira et de sa grand-mère (L')
Pas de lettre pour le colonel

 

En ligne : 580 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site