Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Une bibliothèque est une chambre d'amis » -- Tahar Ben Jelloun
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Bleu blanc vert
4.5 étoiles

    Bey, Maïssa  lister les titres de cet auteur 
  Le roman commence à l'Indépendance de l'Algérie en 1962 qui nous est racontée par deux enfants; Lui, Ali; Elle, Lilas. A travers les réflexions «naïves» de ces enfants, l'auteur nous raconte l'espoir que cette libération avait apporté. Les enfants grandissent et la corruption s'installe. Ils se marient en faisant quelques entorses à la Tradition sinon, à quoi servirait la «Liberté». Comme tous les couples, ils ont des hauts et des bas mais l'amour est là. Tous deux sont des intellectuels «privilégiés» ce qui ne les empêche pas de subir le rejet d'un gouvernement autocratique (armée pro soviétique) puis islamiste intégriste (modèle Afghan. Talibans?).
J'ai beaucoup aimé la phrase d'un membre du Gouvernement...:«... nous étions au bord d'un gouffre et maintenant, grâce à Dieu, nous avons fait un pas en avant.» Il faudrait en faire la devise de la démocratie. (En Algérie ou ailleurs...)
L'auteur a une écriture simple, légère mais profonde, poétique mais réaliste, sensible, claire et facile à lire. J'aimerai bien lire la suite, après 1992, écrite par elle.
  médée66 (173 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Ed. de l'Aube, 2006, 284 p.
   Date : 8/1/2009 ajoutez votre critique

Bleu blanc vert
4 étoiles

    Bey, Maïssa  lister les titres de cet auteur 
  1962, en Algérie: interdiction de mettre du rouge sur les cahiers d'écolier: sur une feuille blanche écrite à l'encre bleue, cela rappelle trop les couleurs du drapeau français.
1992, en Algérie, une petite fille détruit toutes ses poupées, car la religion interdit la représentation de l'être humain.
Entre ces 2 dates, l'histoire de 2 enfants , qui grandissent, se marient et ont eux-mêmes un enfant. Ils vivent à la fois l'histoire troublée de leur pays, avec ses espoirs et ses désillusions,et leur propre histoire de couple, partagés entre leur désir de liberté et de modernisation et d'autre part le poids des traditions.
Le récit est d'autant plus attachant qu'il est écrit à 2 voix et nous fait donc sentir tour à tour les sentiments des 2 personnages, donnant en même temps l'impression d'une communication difficile.
  Mildcat (118 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : 11/1/2007 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Maïssa Bey critiqué(s) sur le Guide

Bleu blanc vert

 

En ligne : 405 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site