Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Une chambre sans livre est un corps sans âme » -- Un adage latin
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Big Bill est mort
3.5 étoiles

    Antunes, Wander et Walter Taborda  lister les titres de cet auteur 
  Big Bill était un Noir dans un État du Sud des États-Unis à une époque qui pourrait être celle des années 50 comme celle d'aujourd'hui, car les mentalités paysannes semblent engluées dans leurs préjugés raciaux. Big Bill, beau gosse noir débrouillard, vêtu de blanc, n'avait rien d'un ange et nombreux étaient ceux qui souhaitaient sa mort! La première partie de la bande dessinée rejoint le roman de Steinbeck Les raisins de la colère ou la série d'Otéro Amerikkka, mais la seconde partie, consacrée à la vengeance, offre une réflexion intéressante sur la nature humaine et la facilité à commettre un crime lorsqu'il s'agit de rayer un être néfaste de la surface de la Terre. Le personnage de la mère est celui qui focalise tous les espoirs du peuple noir : elle espère voir une meilleure époque pour les siens et est consciente que les Noirs doivent faire beaucoup d'enfants car la vie est courte pour la majorité d'entre eux!
Le dessin est épais, les caractéristiques des Noirs sont soulignées, ainsi que le faciès rempli de haine des autres protagonistes. Quant à la charmante Mme Cardwell, elle semble sortie d'un dessin animé mièvre. Dommage!
  Christelle Divry (832 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Bandes dessinées TOP
Édition : Paquet
   Date : 2/1/2005 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Wander Antunes critiqué(s) sur le Guide

Big Bill est mort

 

En ligne : 381 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site