Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Il n'y a pas de vraies et de fausses lectures, ou de bonnes et de mauvaises, mais des tas de lecteurs avec des sensibilités bien différentes… » -- Dominique Demers
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Beate et Mareile
3.5 étoiles

    Keyserling, Eduard von  lister les titres de cet auteur 
  Dans les pays baltes, le conformisme était de rigueur chez les derniers aristocrates. Vieilles demeures et bonnes manières, tout y est conformisme, jusqu'aux frasques des jeunes gens. Beate appartient à ce milieu.
Une flute ironise :
« Dans les châteaux de noblesse de campagne, grandissent encore, sous une tutelle finement calculée, des filles d'une pureté merveilleusement naïve. Elles attendent, comme quelque chose qui va de soi, que la vie leur réserve ce qui est bon et beau, et Gunther apparut à Beate comme l'incarnation de ces valeurs. Fiancés en hiver, ils se marièrent en avril, et au mois de juillet de l'année suivante, Gunther emménagea à Kaltin, décidé à y mener une vie de famille heureuse, selon les recettes de la vieille noblesse qui ont fait leurs preuves. »
Beate a pour amie d'enfance, Mareile, la fille du régisseur. Dans ce milieu confiné, elle apporte un courant d'air frais.
Tableau impressionniste :
« Vêtue d'une robe de mousseline rayée bleue et rose, coiffée d'un chapeau de paille orné de roses assorties aux couleurs de sa robe... sa peau avait un chaud ton de rose sous le duvet doré. Ses yeux de tokay brillaient. Aucun des hommes qui la regardaient ne pouvait réprimer un sourire... une délicieuse chaleur filtrait à travers la frondaison voutée. Des taches de lumière et les ombres des feuilles couraient frémissantes, sur la table. De gros bourdons s'égaraient dans les verres. Des fleurs tombaient des arbres dans le vin et sur les cheveux des dames. Tous se sentaient plus libres, plus proches que là-bas, au château ».
Ce livre est un tableau, une pièce de Tchekhov. Si belle harmonie ne saurait durer. Chacun le pressent, mais reste prisonnier de son milieu et de ses préjugés. Le lecteur le sait. Cette « fadeur » (lire Verlaine) sans mièvrerie se goute comme une musique.
  Alain Rotko (54 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Roman historique TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Eduard von Keyserling critiqué(s) sur le Guide

Beate et Mareile
Dans un coin tranquille
enfants des beaux-jours (Les)
Eté brûlant
Versant Sud

 

En ligne : 712 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site