Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Il n'y a pas de vraies et de fausses lectures, ou de bonnes et de mauvaises, mais des tas de lecteurs avec des sensibilités bien différentes… » -- Dominique Demers
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Arcadia, tome 1 - Vestiges d'Arcadia
4.5 étoiles

    Colin, Fabrice  lister les titres de cet auteur 
  Ce n'est que la première partie d'un roman scindé en deux. De ce fait, il est difficile d'avoir une opinion réelle. Cependant sans préjuger de ce que sera le roman dans sa totalité, cette première partie est suffisamment intéressante pour justifier ces impressions.
La progression du récit est extrêmement intrigante. L'évolution se fait par sauts successifs qui emportent le récit d'un monde très réel à un monde complètement imaginaire. Ainsi le récit semble tout d'abord très réaliste, tout au plus historique. Rapidement il semble basculer dans un récit de SF qui serrait un pendant de Paysage du temps par Gregory Benford. Le récit laisse aussi deviner un monde en fin de parcourt avec peu de détails pour le décrire mais qui m'a fait pensé à celui évoqué dans Boulevard des étoiles (voir critique) de Daniel Sernine. En fait de nouvelles transitions assez brutales font basculer le récit vers le merveilleux, et ainsi de suite. Cette première partie finie sur une impression de Fantasy pure dérivée de la légende d'Excalibur et mêlée d'une approche un peu SF qui a quelques similarités avec la série Les princes d'Ambres de R. Zelazny.
Cependant dans Arcadia, la complexité est bien plus grande. De plus les liens entre les différents mondes, Fantasy et autre, semblent bien plus subtils et complexes. C'est étonnant, et tout cela se cumule pour s'achever en un paroxysme à la fin de ce premier volume. Bien évidement, à ce point, qu'une hâte, la suite, vite!
C'est d'autant plus intriguant que bien que de nombreuses interrogations soient assouvies, il reste de nombreux éléments intrigants. En fait il semble que tout puisse arriver, même un basculement complet du récit dans une approche SF. Intriguant est un mot particulièrement juste car c'est une des qualités les plus forte de cette première partie, après quelques pages, on est intrigué, on veut en savoir plus, avoir des explications. Et quand on en a, en même temps apparaissent de nouvelles interrogations tout aussi intrigantes. Cela donne presque un plaisir digne d'un très bon roman policier, sauf que ce n'est pas du tout un roman policier, que c'est plutôt le lecteur qui enquête pour chercher à comprendre jusqu'au plus petit détail le récit. Et enfin ce récit offre bien d'autres intérêts que cette simple enquête.
Dans les premières pages, j'ai été un peu gêné par l'utilisation d'un peu trop de phrases toutes faite qu'on a l'impression d'avoir déjà lu bien trop souvent. Cependant cette impression disparaît bien vite, effacée par toutes les interrogations qu'implique le récit. Il est alors difficile de ne pas se laisser emporter au point de ne plus remarquer quelques détails bien peu importants.
Certaines parties du récit ont des points de vue narratifs différents, celui de différents personnages. Cependant je n'ai pas trouvé cet effet suffisamment efficace, on a finalement assez peu l'impression de points de vues différents. C'est peut-être que je suis passé à côté mais je pense que c'est surtout que l'auteur aurait dû employer des procédés qui mettent plus en évidence ces différences de point de vue narratif. Ceci dit ce n'est pas vide de sens et a tout de même un certain intérêt tel qu'utilisé dans le roman. De toute façon cela ne gène en rien la lecture, simplement l'impression aurait pu être plus forte et donc plus intéressante.
Un point sans doute important mais qui pour moi ne l'a finalement pas vraiment été, est que le récit met en scène de nombreux personnages connus, qu'ils soient historiques ou imaginaires. Cela cadre parfaitement avec ce que l'on peu comprendre de l'hypothèse ou des hypothèses sur lesquelles se base l'histoire. En fin du volume, il y a une biographie succincte de chacun des personnages historiques. Cela permet de rappeler ce qu'ils ont été ou fait dans notre monde réel. Lu en début de roman, ces biographies ne sont sans doute pas trop intéressantes. En revanche une fois que l'histoire du roman nous fait s'intéresser à chacun des personnages, ces biographies prennent tout leur intérêt. Pour mention je n'ai absolument pas vérifié la véracité de ces biographies, éventuellement un jeu de l'auteur aura pu s'y glisser, reste qu'elles sont censées situer les personnages du roman dans notre monde.
Tel quel, sans avoir lu la seconde partie, il est impossible d'avoir une opinion sur l'ensemble du roman. Cependant cette première partie pose les bases et a un intérêt suffisant pour permettre au roman d'être une oeuvre majeure soit dans le domaine de la SF, de la Fantasy, du merveilleux ou tout simplement de la littérature de l'imaginaire. Cependant mon opinion de lecteur est que l'auteur a tissé des fils tellement complexes que sa tâche me semble très difficile. À voir donc avec impatience la suite, La musique du sommeil.
  Bernard Devaux (2 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Science fiction et Fantaisie TOP
Édition : Mnémos, 1998, 223 p. , ISBN : 2911618386
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Fabrice Colin critiqué(s) sur le Guide

Arcadia, tome 1 - Vestiges d'Arcadia

 

En ligne : 458 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site