Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. » -- Jules Renard
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
American Rhapsody
3 étoiles

    Eszterhas, Joe  lister les titres de cet auteur 
  Cet essai a été écrit par Joe Eszterhas, connu pour avoir écrit les scénarios de plusieurs films dont Basic Instinct et le médiocre Showgirls. Il a aussi été reporter au magazine Rolling Stones dans les années 1970. Ce livre, paru en 2000, aborde le sujet le plus chaud des dernières années du vingtième siècle : la liaison de Bill Clinton et de Monica Lewinsky.
Ce qui aurait pu être un torchon digne d'un tabloïd s'avère plutôt un livre bien documenté, de très bon goût et un peu humoristique à la fois. L'auteur traite du sujet ô combien connu d'une nouvelle manière qui est digne de mention.
L'auteur mentionne aussi que les présidents des États-Unis - républicains comme démocrates - ne sont pas blancs comme neige et que, plus souvent qu'autrement, leur « Willard » (nom de l'organe clintonien) ne respecte pas la fidélité intrinsèque au mariage.
Sans chercher à crucifier l'ex-président comme plusieurs puritains souvent bien hypocrites ont voulu faire, il explique la façon dont Bill Clinton incarnait une génération entière, celle des baby-boomers, celle qui a justement permis la liberté sexuelle. D'une façon éclairée, il dresse le passé de Bill qui a toujours été le bon vivant, le fêtard, et de Hillary, la petite fille modèle élevée dans la classe moyenne. La vie de Bill, qui se maria avec Hillary et qui devint sénateur de l'Arkansas, représentait parfaitement le modèle américain revampé à la mode baby-boomer. Le seul hic, c'est qu'une fois la génération grandie, elle se reproduit et ne souhaite pas que sa progéniture connaisse la débauche qu'elle a vécue. Vient donc le courant puritain chez les gens du début de la cinquantaine aux États-Unis.
La thèse en soi n'est pas mauvaise et est très bien présentée. Seulement, elle sent le réchauffé et est souvent apprêtée à toutes les sauces. Les baby-boomers ont sûrement fait des erreurs dans leur jeunesse, mais ont certainement le dos large. Sans nier leur rôle dans l'histoire américaine, parfois, un coureur de jupons n'est, justement, qu'un coureur de jupons.
  Stéphanie Dubois (74 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Essai TOP
   Date : 2/1/2003 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Joe Eszterhas critiqué(s) sur le Guide

American Rhapsody

 

En ligne : 839 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site