Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Une bibliothèque est une chambre d'amis » -- Tahar Ben Jelloun
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Allan Quatermain
4 étoiles

    Haggard, Rider H.  lister les titres de cet auteur 
  Le gros problème de ce livre est que, étant écrit en 1886 (je me suis renseigné tout de même), par un Anglais vivant dans un pays « possesseur » d'un empire où le soleil ne se couchait pas, il est aujourd'hui politiquement incorrect.
La bonne nouvelle est que les préjugés coloniaux qui parsèment le roman peuvent être pris au second degré, tant la prose est riche, l'équivalent du cinéma à grand spectacle.
H. Rider Haggard est l'auteur des Mines du roi Salomon. Allan Quatermain est redevenu un gentleman farmer, retiré dans son cottage. (Il est le héros du cycle de She.) Il vient de perdre son fils et est en « manque d'Afrique ». Il reçoit la visite de John Good et Henry Curtis, ses anciens compagnons de route, qui lui proposent une nouvelle aventure : partir à la recherche, façon « monde perdu », d'un peuple blanc qui existerait, depuis les temps bibliques au moins, au fin fond du Kénya . Voilà donc l'objectif de leur quête. Les cinquante premières pages sont parsemées de considérations édifiantes sur la civilisation, les sauvages et tutti quanti... Ce qui explique que ce type de bouquin puisse faire aujourd'hui l'objet d'un autodafé sur la place de la République.
À ceci près que si on accepte de voir dans ces idées toutes faites le produit d'une époque et de l'idéologie victorienne, on accepte grâce à cette lecture au second degré de s'embarquer dans une aventure qui a certainement inspiré les plus grands peplums hollywoodiens. Je me suis demandé si ce type de « Bob Morane anglais » avait connu son adaptation en bande dessinée.
Et puis pardon, mais le fier Umslopogaas, qui ne vit en guerrier que pour une bonne bataille, le Français de service, le bon Alphonse, être couard et indigne de confiance, qui ne survit dans l'équipée que par ses dons culinaires et son aptitude à tirer ses marrons du feu et profiter des circonstances donnent tantôt de la gravité, tantôt de la légèreté à une prose qui aurait pu souffrir de lourdeur, comme tant de bouquins d'heroic fantasy de série Z, au lieu de quoi ces colonnes de marbre montant jusqu'au ciel invitent comme tant de jeux vidéos de notre époque à découvrir un univers.
  Olivier (5 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : 10/18
   Date : 9/1/2003 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Rider H. Haggard critiqué(s) sur le Guide

Allan Quatermain

 

En ligne : 1208 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site